Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Quels compléments contre le vieillissement ?

Article paru dans le journal nº 37 Acheter ce numéro
  • L’art de bien vieillirL’art de bien vieillir

« La vieillesse est un naufrage, les vieux sont des épaves », écrivait Chateaubriand dans ses « Mémoires d’outre-tombe » qu’il acheva en 1841, peu de temps avant de mourir à l’âge de 80 ans. Depuis, les progrès de la complémentation permettent de déjouer le fatalisme de l'écrivain romantique.

On l’a vu dans le numéro 34 ­d’Alternative santé dans l'article "Vieillir en bonne santé" , l’oxydation est un phénomène naturel et inévitable, lié à la vie elle-même. Tout est une question d’équilibre entre ce phénomène et le pouvoir antioxydant de notre métabolisme. Un pouvoir d’autant plus mis à mal qu’il doit aussi faire face aux radicaux libres issus de nos (mauvaises) habitudes et/ou de notre environnement (tabac, alcool, pollutions).

L’armée des ombres

Pour lutter contre les radicaux libres et le stress oxydatif, notre métabolisme compte sur des enzymes nettoyeuses aux noms se finissant en « ase », comme toutes enzymes : superoxyde dismutase (SOD), catalase et glutathion peroxydase. Par leur action biochimique (en bloquant l’oxydation des lipides, en transformant en eau l’oxydation, en régénérant les membranes cellulaires), ces enzymes ­débarrassent tant que faire se peut ­l’organisme des produits oxydés de nos cellules. Rappelons qu’une prolifération de radicaux libres que notre organisme ne pourrait plus éliminer peut aboutir à un état métabolique de stress oxydatif, impliqué dans le vieillissement et, en l’état actuel de nos connaissances scientifiques, complices si ce n’est acteurs de maladies dégénératives liées à l’âge.

Outre les enzymes déjà ­mentionnées, la détoxication cellulaire peut être ­optimisée par des antioxydants non ­cellulaires tels que la vitamine E (protégeant les lipides et les membranes lipidiques des cellules de l’oxydation), les phénols et surtout les flavonoïdes, que l’on trouve notamment dans les myrtilles, mais aussi dans la pellicule du raisin – plus précisément la cuticule –, le ­Ginkgo ­biloba, le cassis, le chardon-Marie…, dont le rôle antioxydant est d’inhiber l’oxydation cellulaire), et le lycopène ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 37, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous