Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Du chocolat cru pour améliorer la flore intestinale

Article paru dans le journal nº 13 Acheter ce numéro

Une équipe de chercheurs de l’Université d’État de Louisiane a réussi à démontrer que la flore intestinale était capable de transformer certains composés du chocolat en nutriments anti-inflammatoires qui protègent l’organisme des AVC et des maladies cardiaques (entre autres).
John Finley, Ph.D., auteur principal de l’étude, déclare : « Nous avons constaté que les fibres de cacao fermentent et que les grosses molécules polyphénoliques sont métabolisées en molécules plus petites. Ces petites molécules possèdent une activité anti-inflammatoire et sont facilement absorbées ».
La poudre de cacao contient en effet naturellement des polyphénols aux propriétés antioxydantes ainsi que des fibres alimentaires qui échappent à la digestion de l’estomac. Une fois que ces substances atteignent le côlon, elles sont décomposées par des bactéries spécifiques afin de devenir assimilables et utilisables par l’organisme.
On savait que les bactéries intestinales étaient actives en fin de digestion et transformaient les aliments entiers en métabolites nutritionnels particulièrement utiles et bénéfiques pour la santé. Cependant, les chercheurs ont constaté que l’ingestion de chocolat noir favorise la prolifération de ces bactéries utiles, de même qu’elle accroît la production des nutriments aux vertus « anti-inflammatoires ». L’étude du Dr Finley. a démontré que non seulement l’intestin convertit le chocolat en nutriments « anti-inflammatoires », mais que le chocolat en lui-même joue un rôle de prébiotique, c’est-à-dire qu’il favorise le développement des bonnes bactéries intestinales. Mission que le corps seul est incapable de réaliser. Comme le font les pré- et probiotiques que l’on absorberait sous forme de complément alimentaire, ces bonnes bactéries stimulées par les fibres de cacao supplantent les bactéries ou les microorganismes indésirables dans l’intestin et cela peut-être tout le long des voies digestives.
Pour que cet effet bienfaisant se manifeste, l’idéal est de consommer du cacao cru c’est-à-dire non torréfié, non traités avec des produits conservateurs, ou antioxydants, pauvres en sucres raffinés ou génétiquement modifiés (sirop de maïs, de blé ou soja). Pas facile d’en trouver, mais ça existe !

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique probiotiques chocolat flore intestinale chocolat cru

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous