Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le chocolat, les yeux et l’embonpoint

Article 100% numérique
  • Le chocolat, les yeux et l’embonpoint

Deux études révèlent de nouvelles vertus au chocolat : il améliorerait la vision en haute lumière... et "brûlerait les graisses" des femmes ménopausées !

On sait que le cacao comme les fruits rouges et de nombreux aliments, contient des polyphénols et de la théobromine. Les polyphénols des fruits rouges (anthocyanines) sont réputés améliorer la vision, mais qu’en est-il des polyphénols du cacao (le flavan-3-ols notamment) La première étude, menée auprès de 17 femmes et de 20 hommes âgés de 18 à 27 ans, a consisté à comparer les effets sur la vue d'une boisson au chocolat ou d’une boisson aux fruits rouges aux teneurs équivalentes en polyphénols (175 mg) : durant les 24 heures précédant chaque visite de contrôle (il y en eut trois au total), les participants devaient s'abstenir de manger ou de boire tout aliment ou toute boisson riche en polyphénols ou en caféine. Après avoir consommé leur boisson (cacao ou fruits rouges), ils passaient un test de vision : ils devaient lire des lettres placées à quatre mètres d'eux dans différentes conditions d'éclairage, intense (vision photopique) ou faible (vision mésopique), les chercheurs mesurant en même temps leur adaptation à l'obscurité. Résultats : l'acuité visuelle photopique des buveurs de cacao était améliorée de manière significative après l'ingestion de la boisson, alors qu'elle l’était beaucoup moins fortement après celle de la boisson aux fruits rouges. Les deux régimes n'affectaient en revanche ni leur acuité visuelle en éclairage plus sombre ni l'adaptation à l'obscurité. Pour les auteurs, cette amélioration pourrait être attribuée aux flavanols, mais aussi à la théobromine contenue dans le cacao.

Lire aussi Vous aimez le chocolat ? Voici pourquoi vous avez bien raison !

Autre étude, plus surprenante (car le chocolat au lait a la réputation de contribuer à la prise de poids en raison de sa teneur élevée en graisse, en sucre et en calories), des chercheurs américains ont mené un essai clinique randomisé en double aveugle sur 19 femmes ménopausées qui devaient consommer 100 g de chocolat au lait soit le matin (dans l'heure suivant leur réveil), soit le soir (dans l'heure précédant leur coucher), et ce pendant 14 jours. Bonne nouvelle pour elles, à ce régime, personne n’a grossi (ni maigri). En revanche, celles qui mangeaient du chocolat le matin avaient moins faim dans la journée (!), mangeaient aussi moins de sucreries (!), avaient des taux plus réduits de cortisol (hormone du stress), ainsi qu’un métabolisme des lipides plus élevé que celles en mangeant le soir, ce qui pourrait aider le corps à brûler les graisses et à réduire le taux de sucre dans le sang. Loin de valider la consommation de chocolat au lait en général, cette étude de petite ampleur avait surtout pour objectif de démontrer que l’organisme réagit différemment selon l’heure à laquelle il consomme un aliment !

Lire aussi Perte de poids : de nombreux facteurs sous-estimés

 

Références

« Effect of omega-3 fatty acids on cardiovascular outcomes: A systematic review and meta-analysis », eClinicalMedicine, juillet 2021.

« Timing of chocolate intake affects hunger, substrate oxidation, and microbiota: A randomized controlled trial », The FASEB Journal, juin 2021.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique chocolat vision fruits rouges yeux cacao chrononutrition

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous