Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Physiologie du placebo

Article paru dans le journal nº 68 Acheter ce numéro
  • Physiologie du placebo

Le fait qu’il existe des sujets répondeurs et d’autres non répondeurs au placebo suggère qu’un certain nombre de conditions doivent être regroupées pour qu’il y ait production d’effets thérapeutiques – et d’effets indésirables. Présentation du produit et rituel de la prescription ont ici toute leur importance.

Plus nombreux sont les facteurs favorisants au même instant, plus grande est la probabilité que le placebo exerce ses effets chez davantage de personnes et de façon plus intense. Comment, dans ce cadre, le praticien va-t-il trouver la bonne façon d’être et d’agir vis-à-vis du patient ?

Sa prestance (son élégance sans excès, son attitude droite, ferme et souple à la fois, son calme en toute circonstance) et la distance respectueuse qu’il mettra (moi, je suis le médecin, vous, vous êtes mon patient, nos rôles sont clairs) lui donneront les moyens d’y parvenir, tout comme sa capacité à développer un toucher délicat. Un contact apaisant permet au patient de se laisser aller aux mains médicales.

Tout est dans la présentation

L’industrie pharmaceutique est bien consciente de l’impact de l’effet placebo. Elle dépense donc chaque année des sommes considérables pour que ses produits soient le plus acceptés possible par les malades auxquels ils seront prescrits, en jouant sur d’autres ressorts que sur l’efficacité médicale.

Ses recherches concernent la dénomination commerciale, l’étiquette, l’emballage, la forme, la taille, la posologie, la couleur, le goût – en lien avec le type de clientèle auquel le médicament s’adresse et la pathologie dont il souffre. Voici quelques exemples de produits ainsi « pensés » au niveau marketing :

 

  • Le Di-Antalvic – aujourd’hui retiré du marché – véhiculait l’idée d’une double action (di-) prometteuse de victoire (-vic) sur la douleur (-al, du mot algie, synonyme de douleur). De même avec le Levitra : cette dénomination évoque non seulement le problème de la dysfonction érectile, mais encore sa résolution.
  • Le Prozac, présenté comme la pilule du bonheur, a connu un rapide succès commercial, d’autant qu’il initiait une nouvelle classe d’antidépresseurs, donc porteuse de l’espoir d’une amélioration sensible des résultats comparativement aux produits jusque là prescrits.
  • La forme en cœur des comprimés de Cardensiel, prescrit en cas d’insuffisance cardiaque, évoque l’infini pouvoir guérisseur de l’amour.
  • La couleur bleue du Viagra renvoie à la détente : tout va bien se passer, on n’a plus de raison de stresser à propos de sa capacité à assurer !

La taille compte

D’autres leviers peuvent encore être actionnés. Ainsi, plus petite est la taille de la pilule, de la gélule ou du comprimé, plus grande est sa puissance supposée. Le caractère sécable de certains comprimés joue sur cette corde sensible : s’il est possible de n’en prendre qu’un quart au lieu d’un entier, c’est que même à cette dose infime, le médicament est déjà suffisamment actif pour induire des effets bénéfiques.

En outre, une moindre dose engendre moins d’effets indésirables : c’est un argument supplémentaire pour la vente. Enfin, à un patient qui a des difficultés à avaler quoi que ce soit, plus la taille du produit sera petite et plus l’aspect sera dragéifié, plus la tolérance sera forte ; à l’inverse, face à un patient qui avale tout, ...

Image description

Il vous reste encore 67% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 68, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous