Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

La médecine symbolique, l'harmonie à l'intérieur

Article paru dans le journal nº 69 Acheter ce numéro
  • Les baguettes coudées de sourciers sont fabriquées dans la « vallée du décolletage ».Les baguettes coudées de sourciers sont fabriquées dans la « vallée du décolletage ».

Au carrefour de plusieurs courants énergétiques, l’harmonisation « habitat-habitant » scanne l’inconscient domestique pour déloger le mal-être. Avec une paire de baguettes en laiton, une méthode pragmatique donne du sens aux blocages. Un outil de connaissance de soi unique, né en Savoie.

La maison est la représentation du corps. On y retrouve des fonctions organiques, comme manger ou dormir, mais pas seulement. Chaque être humain cohabite avec son inconscient. De la même manière, chaque habitat comporterait un espace invisible, dans lequel il se passerait des choses. La médecine symbolique considère que ces phénomènes sont la manifestation de l’inconscient de l’habitant, qui projette chez lui ce qui se passe en lui. Testée et validée durant de nombreuses années, la méthode empirique de Rose et Gilles Gandy se définit comme une harmonisation habitat-habitant. Inspirée du feng shui, elle s’appuie sur les découvertes de la psychologie moderne pour décrypter les liens refoulés entre santé et logement. Complémentaire des approches thérapeutiques conventionnelles, elle détecte – à domicile – les dysfonctionnements qui causent malaises et troubles au quotidien. Ses éléments de réponse sont intéressants face au burn-out ou à la polyarthrite.

Vivre dans un ventre

Au commencement était le paradis aquatique du giron. Nos ancêtres, les premiers hommes, avaient trouvé refuge dans des grottes pour se sécuriser. Aujourd’hui, les abris se déclinent à l’infini : « Les villages sont devenus des villes puis des mégalopoles qui attirent à elles, comme des ventres, des foules de plus en plus nombreuses. Le principe de sécurité de l’emploi aussi est un ventre », nous dit Gilles Gandy. Se protéger pour survivre est la quête de l’être humain. Toit essentiel au-dessus de la tête, la maison imprime en ses murs les projections vitales de son occupant. Elle constitue une grille de lecture des problématiques de l’individu, comme le sont les symptômes du corps. La médecine symbolique affirme qu’il est possible d’aider quelqu’un à aller mieux en écoutant sa maison. Ces informations sourdes, les animaux domestiques peuvent les capter. Et somatiser, à leur manière, l’inconscient de leur maître…

La mémoire des lieux

Si une maison peut être construite à proximité de failles, cours d’eau ou ondes électromagnétiques qu’un géobiologue saura détecter et réguler, elle peut aussi abriter des pollutions invisibles. Pour le couple Gandy, « rien n’existe dans la vie sans une partie visible et une autre, invisible. L’énergétique chinoise fait le même constat : il ne peut y avoir de phénomène plein, yang, sans sa contrepartie attractive, yin. En langage médical, on dit que tout phénomène invasif comme les microbes, bactéries ou virus, a pour contrepartie une défaillance immunitaire. » La faille de la personne serait la porte par laquelle pourraient pénétrer des énergies nuisibles. Mais nul besoin de fermer les fenêtres ici : c’est du dedans que provient ce que les baguettes ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 69, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous