Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Laissez passer
les rêves

Article paru dans le journal nº 63 Acheter ce numéro
  • Avoir de grands rêves et de grands projets donne un sens à notre vie.Avoir de grands rêves et de grands projets donne un sens à notre vie.

Près d’un an après son décès, nous avons piqué ces mots à l’un des derniers tubes de France Gall pour titrer ce texte de Martine Pédron, ethnologue chamane. « Laisser passer les rêves […] À force de manquer d’air, il nous faut le paradis pour oublier l’enfer. » Il ne s’agit pas, ici, d’une thérapie ou d’un traitement, mais d’une réflexion pour la santé de notre âme, tout à fait à propos avant les festivités de la Nativité.

Réenchanter notre quotidien. Voilà un maître-mot qui devrait être un postulat, surtout quand on a tendance à se plaindre de son environnement, d’une sorte de grisaille ­intérieure. Le peintre Matisse disait : « Il faut regarder la vie avec des yeux ­d’enfant. » Rêver et avoir des projets restent vitaux pour l’homme. Souvenez-vous de l’enfant que vous étiez, de ses projets, de ses rêves. Bien sûr, la vie est passée par là, voire dessus, pour bien les piétiner. Dans sa chanson 25 ans, le groupe Superflu évoque la poussière sur les rêves des jeunes de 25 ans. On se sent embarqué par le courant de la vie dans un quotidien difficile à assumer, trop monotone. Alors on court d’une activité à une autre, sans se donner le temps de réfléchir au sens que l’on veut donner à notre vie. Mais la course effrénée au capitalisme n’est sûrement pas un but dans l’existence.

Se réveiller à soi-même

Le moment est venu de se « réveiller à soi-même », de retrouver les émotions de l’enfance, la faculté d’émerveillement, et de regarder le monde qui nous entoure avec curiosité, comme si on voyait les choses pour la première fois. C’est aussi revenir à la source de notre être, car nos rêves sont bien une prolongation de nous-mêmes, une plongée au cœur de notre moi profond.

Dans les sociétés dites « traditionnelles », les rêves avaient un rôle essentiel. Les Amérindiens savaient le pouvoir de l’exploration de cette part cachée, cette part multidimensionnelle de notre être. Quand quelque chose n’allait pas dans leur vie, ils consultaient aussitôt un chaman capable de lire les messages restés invisibles. Pour nous, en Occident, qu’en est-il ? Que peut-on faire ...

Image description

Il vous reste encore 70% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 63, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous