Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le régime Seignalet, incontournable contre l'auto-immunité

Article paru dans le journal nº 22 Acheter ce numéro
  • regime-Seignalet-alternativesante.frregime-Seignalet-alternativesante.fr

Le régime alimentaire paraît être un traitement essentiel dans les maladies auto-immunes. Le plus connu est le régime inventé par le Dr Seignalet. Cependant il est indispensable qu’afin d’être motivé, le patient prenne conscience des raisons de ce mode de nutrition et change son état d’esprit par rapport aux aliments considérés traditionnellement comme bons, tels le lait et le blé.

Le but du régime Seignalet est de proposer un régime de type ancestral ou hypotoxique. Ce dernier s’avère très efficace dans la prévention des maladies cardio-vasculaires, puisqu’il est pauvre en aliments dangereux, et riche en aliments protecteurs, mais surtout dans toutes les pathologies dites de « civilisations » telles que les maladies auto-immunes. Voici quelques principes fondamentaux du régime du docteur Seignalet.

Les aliments à proscire

  • Le blé : il est dangereux, en raison de la structure de ses protéines et du fait qu’il est toujours cuit. Il faut donc supprimer le pain, les croissants, les gâteaux, les pizzas, les biscuits, les biscottes, les galettes de blé, la farine de blé, les pâtes et les semoules. Le pain complet est pire encore que le pain classique, car il est plus cuit et plus riche en molécules de Maillard.
  • Le maïs : il est dangereux pour les mêmes raisons que le blé. Il faut donc supprimer les corn-flakes, le pop-corn, les grains de maïs doux et la farine de maïs (Maïzena).
  • L’orge, le seigle et l’avoine.
  • En somme, toutes les céréales modernes, mutées, cuites, incomplètes vieillies…
  • Le lait d’origine animale et ses dérivés
  • Présentant de nombreux inconvénients pour l’homme, le lait de vache est donc interdit ainsi que ses dérivés : beurre, fromages, crème, glaces, yaourt. Il faut aussi proscrire les autres laits d’origine animale : chèvre, brebis, jument…
  • Les viandes cuites.
  • Les charcuteries cuites telles que le jambon cuit, le pâté, les rillettes, le boudin, l’andouillette…
  • L’oeuf cuit.
  • Les boissons riches en sucre blanc et en acide phosphorique, puissants déminéralisant (coca, sodas, jus de fruits du commerce), ainsi que la bière qui est assimilable à une céréale.
  • Il semble que les légumineuses et certains types de germes de luzerne pourraient favoriser – par un phénomène d’hypersensibilité – l’apparition du lupus. Certaines données permettent en effet de croire que le lupus pourrait, dans certains cas, être dû à une réaction d’intolérance alimentaire. L’allergène responsable serait la canavanine (acide aminé toxique analogue de l’arginine).

Les aliments tolérés

  • Le sarrasin, le blé noir et le sésame.
  • Les céréales anciennes complètes. Sauvages, crues ou cuites au-dessous de 110 °C, rapidement consommées, peuvent être bénéfiques, au moins chez certains individus.
  • Les viandes sont considérées comme bonnes quand elles sont crues. En cas de dégoût, on tolérera une cuisson la plus brève et la moins forte possible. Dans une viande non biologique, préférez le maigre au gras, souvent bourré de déchets lipophiles. Les viandes doivent être de qualité irréprochable, achetées chez un commerçant de confiance. Les volailles, le lapin et les gibiers sont malaisés à ingurgiter crus de même que les abats.
  • Les charcuteries crues : le jambon cru, le saucisson, la saucisse, le chorizo, le salami.
  • Le café et le thé, en quantité raisonnable.
  • Les boissons alcoolisées, à dose modérée.
  • Les aliments autorisés
  • Le ...
Image description

Il vous reste encore 72% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 22, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous