Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le magnésium indispensable à la vie

Caroline Morel  rédigé le 27 octobre 2014 à 18h53
Article paru dans le journal nº 17 Acheter ce numéro
  • Magnesium - alternativesante.frMagnesium - alternativesante.fr
  • Avatar de Dominique PETIT-JOUFFROY Mme Dominique P. Référent thématique
  • Avatar de Marie claire LESPERANCE Mme Marie claire L. Référent thématique
Connectez-vous pour devenir référent « Magnésium »

et répondez aux membres du site

Le magnésium a un rôle très important dans de nombreuses réactions enzymatiques intracellulaires. Il est nécessaire à tous les processus biochimiques de l’organisme, au métabolisme, à la synthèse des acides nucléiques et des protéines, ainsi qu’à la majorité des fonctions de l’organisme comme la reproduction cellulaire ou la production d’énergie. Il participe aussi à la transmission neuromusculaire de l'influx nerveux. On en trouve dans les os, les dents, mais aussi dans les muscles, les cellules et le foie. Son rôle capital dans l’organisme permet une régulation du rythme cardiaque et un bon fonctionnement musculaire. Nos modes de consommation actuels, nous encouragent à prendre du calcium et du sodium, mais il est bien plus rare que l’on nous interpelle sur le rôle majeur que joue le magnésium dans notre organisme. C’est bien dommage !

Image description

Article paru dans le numéro 17, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
{{#else}}

Nous sommes probablement tous carencés…

L’étude française SUVIMAX (observation à grande échelle qui étudie depuis 15 ans les rapports entre l’alimentation et la santé en Europe) montre que 75% des hommes et 77% des femmes sont en dessous de l’apport nutritionnel conseillé.

Plus inquiétant, selon cette même étude, 23% des hommes et 18% des femmes reçoivent moins des 2/3 de l’apport conseillé, situation qui caractérise un risque élevé de déficit.

« Il est très facile de ne pas absorber suffisamment de magnésium ou de perdre une partie de nos réserves ». C’est ce qu’affirme le Pr Herbert C. Mansmann, médecin-pédiatre américain qui a écrit de nombreux articles sur les minéraux et particulièrement sur le magnésium. « Des études ont montré que 90% des Français ne reçoivent pas la valeur quotidienne de magnésium. Nul ne saurait préciser le chiffre exact de tous ceux qui souffrent de troubles de santé liés à une carence en magnésium non diagnostiquée, alors que leurs souffrances pourraient si facilement être évitées. »

… sans même le savoir !

Il y a de multiples causes à la carence en magnésium :

Carences d'apport: régimes déséquilibrés, alimentation de plus en plus industrielle et raffinée, préparation des aliments leur faisant perdre dans l'eau de cuisson jusqu'à 75% du magnésium, réduction de la consommation de pain complet et des céréales, consommation régulière d'alcool.

Pertes gastro-intestinales: vomissements, diarrhées, malabsorption (maladie de Chrohn, maladie cœliaque, syndrome de l'intestin court) mauvaise flore intestinale.

Pertes rénales: diurétiques, hypercalcémie, hypocalciurie.

Causes endocriniennes ou métaboliques: hypo et hyperparathyroïdie, diabète, déséquilibre acido-basique

Causes environnementales: stress, sport intensif

Prise de certains médicaments: Certains antibiotiques, les immunosuppresseurs, les antiviraux, les antiparasitaires, les antifongiques, les anticonvulsivants et les chimiothérapies sont susceptibles d’entraîner une carence en magnésium par divers mécanismes.

Manquer de magnésium ça fait tout ça :

  • Contractions musculaires
  • Crampes
  • Crises de spasmophilie
  • Désorientation
  • Engourdissement
  • Etat dépressif
  • Nervosité, irritabilité
  • Perte de l'appétit
  • Rythme cardiaque anormal
  • Tremblements
  • Fatigue, manque de sommeil, manque de concentration
  • Migraines

Il  n’y a plus de magnésium dans nos aliments

Conservateurs, raffinage, les produits que nous consommons aujourd’hui ont été appauvris en magnésium. Au 19è siècle, notre alimentation était plus équilibrée, pas encore dévitalisée par l’agriculture industrielle et la carence en magnésium était moindre, voire n’existait juste pas. Il suffisait de manger 500g de pain complait au levain qui amenait quotidiennement l’apport en magnésium nécessaire à l’organisme. Juste un autre exemple : en 1940, il y avait 70% de magnésium en plus dans le parmesan qu’aujourd’hui. Sachant que nos besoins quotidiens en magnésium sont de 350 à 480mg/jour, il y a de fortes chances que nous soyons carencés.

{{#if ACCES::estConnecte()}}{{#else}}

Vous puisez dans vos réserves, mais elles sont vides !

Le magnésium est le deuxième minéral mis à contribution pour servir de tampon face aux ions acides, il est donc indispensable à l’équilibre acido-basique de notre organisme.

S’il commence à manquer dans les cellules, le corps compense le déficit en puisant dans ses propres réserves, dans les os et le foie. Le stress et le magnésium, par exemple, sont un vieux couple vicieux. L’un augmente la perte de l’autre et l’autre, en diminuant, augmente le premier.

Quand il y a stress, un mécanisme d'hyper vigilance se met en place grâce à un système archaïque qui déclenche par les glandes surrénales la noradrénaline, qui va permettre la vigilance et la contraction musculaire en cas de fuite et d'attaque. Pour permettre cette contraction, il faut que du calcium pénètre dans les cellules et pour que cela puisse se faire il faut obligatoirement que du magnésium sorte de la cellule. Le magnésium va donc se trouver dans le sang, il va passer dans les reins qui, s'ils trouvent que le magnésium est en surplus, l’élimineront par les urines.

Un minéral qui nettoie l’organisme des métaux lourds

Les minéraux ont deux sortes d’interaction les uns avec les autres, ils coopèrent ou se combattent. Cet antagonisme des minéraux se cristallise le plus souvent dans l’intestin et dans les cellules. Le magnésium, pour sa part, est un antagoniste des métaux lourds, comme le plomb, l’aluminium ou le cadmium, qu’il déloge des endroits où ils sont stockés afin qu’ils puissent être éliminés.

Le magnésium dans tous ses états

Le numéro un des aliments riches en magnésium, même encore aujourd’hui, c’est le Beaufort (1 040,00 mg pour 100g), mais il y en a aussi beaucoup dans les légumes secs, les fruits secs, les algues, les céréales entières, les graines de sésame, les poissons, les noix et graines, les légumineuses,  les pommes, la mélasse, le maïs, les figues, les légumes verts à feuilles, l’eau riche en magnésium, le chocolat (mais difficilement assimilable) etc.

Les différentes formes galéniques du magnésium

La supplémentation orale permet d’apporter à votre organisme ce dont il a besoin. Le surplus sera, de toute façon, éliminé par les urines. Mais il faut avouer que dans tous les compléments alimentaires à base de magnésium, on s’y perd un peu car il y a des appellations différentes et, parfois, si l’on ne sait pas exactement ce que l’on cherche, on ne comprend pas trop la différence entre un produit et un autre.

Parmi les sels de magnésium que vous trouverez, il faut éviter le chlorure de magnésium (s'il s'agit juste de se complémenter en magnésium) qui est un peu trop acidifiant et laxatif et le lactate de magnésium à cause de son apport en acide lactique.

Le glycérophosphate de magnésium est à choisir en priorité car très peu laxatif.

Le malate de magnésium est bien toléré et a des propriétés énergétiques et relaxantes pour les muscles, il est recommandé pour les migraines dues aux carence en magnésium.

L’huile de magnésium est un excellent choix pour se suppléer car elle peut apporter une solution globale ou locale. Elle s’utilise en spray sur certaines zones du corps (muscles fatigués, jambes lourdes, crampes localisées, cuir chevelu) ou en massage du corps pour une cure complète (problèmes de peau, stress). L’huile de magnésium la plus pure provient du Nord des Pays Bas où elle est extraite, comme du pétrole, à 2km sous les fonds marins. Elle n’a d’huile que le nom car elle n’a aucun profil lipidique, c’est un produit très pur additionné d’autres oligo-éléments et qui n’a subi aucun ajout, aucun réchauffement, ni aucun raffinage.

Les flocons de magnésium peuvent aussi être utilisés pour des bains régénérants, additionnés de bicarbonate de soude, ces bains procurent une sensation très particulière dont vous pouvez véritablement ressentir des effets bénéfiques immédiatement. Mais pour obtenir les flocons de magnésium, il a fallu faire chauffer l’huile de magnésium à haute température, ce qui lui fait perdre une partie de ces principes actifs. Pour un traitement global du corps, c’est une bonne solution, mais il faut en utiliser de grandes quantités, ce qui n’est pas toujours pratique.

Les catalyons de magnésium : les Catalyons sont des oligo-éléments naturels ionisés. Ils sont obtenus par la dissolution électro-catalytique des métaux dans l’eau purifiée, aboutissant à la formation d'ions libres de ces métaux. Ceci leur confère un haut degré d'assimilation biologique.

{{#endif}} Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
Tags sur la même thématique Magnésium magnesium magnésium malate
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes