Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

"Contre la maladie cœliaque, les diététiciens sont les plus armés", Véronique Liesse

Article paru dans le journal nº 79 Acheter ce numéro
  • Véronique Liesse. Véronique Liesse.

Quelles sont les grandes erreurs qui empêchent de maigrir ? Quels aliments faut-il privilégier pour stimuler sa libido ou réduire son stress ? Véronique Liesse, diététicienne et nutritionniste, propose des menus spéciaux pour travailleurs pressés, une assiette type pour nourrir son énergie émotionnelle.

Alternative Santé. Vous accompagnez les personnes qui veulent perdre du poids, stimuler leur énergie au travail ou encore préserver leur fertilité : comment la nourriture peut-elle répondre à des objectifs aussi précis, quand on sait que la nutrition n’a rien d’une science exacte ?

Véronique Liesse. Elle n’est pas une science exacte en effet. On en apprend chaque jour un peu plus. Par exemple, prenez les acides gras. On a dit, pendant des années, que les graisses saturées étaient mauvaises et que les graisses polyinsaturées étaient bonnes. Aujourd’hui, on sait que tout cela est faux. On y a apporté des nuances. On sait désormais que seuls certains acides gras saturés posent problème. Il y a aussi la composante personnelle qui intervient dans le sens où chacun a des besoins différents en fonction de son mode de vie et de sa façon d’assimiler les nutriments. Donc, c’est compliqué de faire des généralités. Cependant, il existe une série de repères concordants comme l’importance des oméga-3, indispensables, quels que soient les objectifs. Heureusement, il n’y a pas une bonne façon de manger pour avoir des enfants qui serait différente de la bonne façon de manger pour avoir de bons résultats sportifs ou pour se préserver de la maladie d’Alzheimer. Nous possédons aujourd’hui des repères alimentaires auxquels les gens peuvent se fier. Il en va de même avec l’équilibre de la glycémie. Je ne connais pas une pathologie dans laquelle il serait intéressant d’être insulinorésistant.

Quand on présente des troubles digestifs, faut-il d’abord consulter un gastro-entérologue ?

Cela dépend des cas. J’aime respecter certaines précautions. Il serait dommageable de soulager des symptômes et d’occulter une éventuelle pathologie. Si la personne qui vient me voir souffre de ­ballonnements ou de petits renvois, je peux lui proposer un suivi. Mais je dirige beaucoup les patients vers les gastro-entérologues. Inversement, ils sont nombreux à avoir compris leurs limites en termes de conseils nutritionnels et à envoyer leurs patients vers les diététiciens et diététiciennes. Malheureusement, nous ne sommes pas toujours formés pour répondre à ce type de demande. Les problèmes de candidose, de maladie de SIBO (Small Intestinal Bacterial Owergroth) ­ ­ – pullulation bactérienne de l’intestin grêle en français – ou d’intestin irritable n’étaient pas enseignés à mon époque et ça ne l’est toujours pas aujourd’hui. Par contre, une intolérance au lactose oui, la maladie cœliaque aussi. D’ailleurs, sur ces troubles, je pense que les diététiciens sont probablement plus qualifiés que les naturopathes.

Comment faire la différence entre la maladie de SIBO et le syndrome de l’intestin irritable ?

En premier lieu, par la localisation. Le SIBO concerne l’intestin grêle donc, la gêne se situe dans la partie supérieure du tube digestif. Dans le cas du syndrome de l’intestin irritable, c’est plutôt la partie basse. Dans un SIBO, on aura des ballonnements ...

Image description

Il vous reste encore 71% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 79, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique diététique maladie coeliaque nutrition

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous