Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

L’huile d’olive, protectrice contre le cancer colorectal

Article 100% numérique
  • L'huile d'olive et ses nombreuses vertus santéL'huile d'olive et ses nombreuses vertus santé

On connaît depuis un moment l’impact positif du régime méditerranéen et, singulièrement, de la consommation d’huile d’olive sur la prévention de plusieurs cancers, y compris digestifs. En cause, la richesse de cette huile végétale en phytostérols et polyphénols, antioxydants et anti-inflammatoires. La compréhension de ces mécanismes d'action donne lieu à de nombreuses recherches, y compris sur le rôle spécifique du microbiote intestinal.

Une étude espagnole publiée ces jours-ci dans le journal Nutrients a évalué les effets d’un régime riche en matières grasses (à hauteur de 60 % de l’apport calorique) sur le microbiote de souris, selon que ces matières grasses proviennent exclusivement d’huile de tournesol, d’huile de coco ou d’huile d’olive extra-vierge.

Les trois variantes provoquent une baisse de la richesse et de la diversité des micro-organismes composant le microbiote intestinal, ainsi qu’une modification des proportions entre souches. Pour les diètes riches en matières grasses d’huile de coco et de tournesol, ces modifications ont généré un environnement intestinal pro-inflammatoire, globalement favorable à l’apparition d’un cancer colorectal.

Par contre, le régime à base de matières grasses d’huile d’olive extra-vierge a engendré un environnement intestinal anti-inflammatoire, propre à prévenir ce type de cancer. Une observation qui conforte la bonne réputation déjà bien établie de cette huile en faveur de la santé.

Lire aussi Le secret du curcuma est dans le microbiote

Sources :

« The high-fat diet based on extra-virgin olive oil causes dysbiosis linked to colorectal cancer prevention », Nutrients, juin 2020

« Olive Oil Effects on Colorectal Cancer », Nutrients, 2019.

« Oleocanthal rapidly and selectively induces cancer cell death via lysosomal membrane permeabilization (LMP) », Mol Cell Oncol, 2015.

« Olive oil intake is inversely related to cancer prevalence: a systematic review and a meta-analysis of 13800 patients and 23340 controls in 19 observational studies », Lipids in Health and Disease, 30 juillet 2011.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous