Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Cancer : comment l'éviter ?

Article paru dans le journal nº 43 Acheter ce numéro
  • Cancer : comment lCancer : comment l'éviter ?

Le risque de voir un cancer se développer et s’aggraver diminue si l’on s’efforce de respecter certaines règles d’hygiène alimentaire, physique et environnementale. Prendre ces précautions est aussi une manière de prendre soin de soi et de se réapproprier son destin.

Consommer de préférence des aliments de proximité, frais et issus de l’agriculture biologique.

Utiliser seulement des huiles végétales extraites par première pression à froid. Utiliser de préférence le mélange olive/colza qui assure de bons apports en acides gras oméga de séries 9 et 3.

Éviter la cuisson à plus de 100 °C qui, en plus de détruire une partie des vitamines, produit des dérivés cancérigènes. Préférer la cuisson vapeur à toute autre. Si on ne peut éviter de poêler, utiliser l’huile d’arachide.

Renoncer aux produits fumés, riches en substances cancérigènes (benzopyrène, formaldéhyde).

Ne pas manger les parties roussies par la cuisson, même si c’est meilleur au goût.

Adopter un régime sain.

Les régimes végétarien et méditerranéen diminuent significativement le risque de développer un cancer et réduisent un peu le risque de récidive. Problème : ils ne font pas maigrir. De plus, le régime végétarien exige une complémentation micronutritionnelle quotidienne, notamment en vitamines B2, B12 et D, en fer et en zinc, en oméga 3 à longues chaînes (EPA, DHA) ainsi qu’en carnitine et taurine.

Le régime cétogène permet de maigrir de façon notable et durable. En outre, de par son action anti-inflammatoire, il possède une action anticancéreuse reconnue. Variantes possibles, les régimes Montignac, Atkins et IG.

Une complémentation alimentaire adaptée

Chez le cancéreux, les déficits en vitamines et minéraux essentiels sont fréquents et prononcés, notamment en magnésium et silicium, en vitamines B9, C, D et E ainsi qu’en EPA et DHA.

L’auto-complémentation est fortement déconseillée, car elle peut induire des surcharges nuisibles (en fer, cuivre et manganèse) ou rendre la chimiothérapie inefficace. Le recours à un médecin nutrithérapeute ou naturopathe est alors des plus souhaitables.

Une activité physique récréative

Pratiquer une activité agréable et dépourvue de tout esprit de compétition. Être le plus souvent possible dans la conscience de chaque mouvement et des effets bénéfiques qu’il provoque immédiatement : sensation de bien-être, détente physique et mentale, plaisir. Pratiquer de préférence dans un cadre naturel, loin de toute source de pollution chimique, physique et sonore.

Un environnement sain

Faire la chasse aux polluants chimiques en les remplaçant, autant que possible, par des produits biologiques : cosmétiques, produits d’entretien ou de jardinage, etc.

Dans les régions dont le sol est riche en uranium et donc en radon (gaz radioactif, incolore et inodore, facteur de cancer du poumon), faire installer une ventilation efficace dans l’habitation comme dans le lieu de travail et veiller à procéder à des dosages réguliers.

Limiter l’impact des ondes électromagnétiques artificielles en évitant d’habiter à moins de 300 mètres de toute ligne à haute tension et en débranchant téléphones portables, ordinateurs et autres appareils connectables sans fil dès qu’on n’en a pas l’usage, notamment pendant le ...

Image description

Il vous reste encore 65% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 43, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous