Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Une nouvelle forme de glucosamine contre l'usure des cartilages

Article paru dans le journal nº 33 Acheter ce numéro

Maintenir une activité physique est essentiel pour protéger ses articulations. Mais quand les douleurs sont déjà installées il devient difficile de rester actif. De l'importance de bien nourrir ses cartilages pour lutter contre l'inflammation. Une nouvelle forme de glucosamine permet de les restaurer.

Protéger ses articulations, c’est s’impliquer, et notamment, tant que faire se peut et que les douleurs ne sont pas insupportables, maintenir une activité physique. Rester actif est le maître mot pour pallier les douleurs articulaires, tout en privilégiant le sport le plus adapté et surtout le moins traumatique (le vélo à une allure sénatoriale, la natation en vous concentrant sur vos mouvements pour ne pas vous blesser), tout en veillant également à adapter votre alimentation.

Dans le prolongement de cette auto prise en charge, des compléments alimentaires peuvent apporter un réel soutien, et nos colonnes sont le reflet de la large palette de produits et de formulations dédiés aux questions articulaires.

Aider la régénérescence des cartilages

Nouveauté, mais aussi innovation, la formulation que vient de sortir le laboratoire Nutriting contient des composants naturels du cartilage : la glucosamine et la chondroïtine afin d’augmenter la production des protéoglycanes et du liquide synovial (protection contre les chocs). Mais l’avantage sensible de la formulation de ce complément baptisé Numove est de ne pas proposer le sempiternel sulfate de glucosamine (qui est la forme la plus utilisée dans les compléments, souvent pour des questions de tarifs et de facilité de production). Sa N-Acétyl Glucosamine (NAG) agit sur la régénérescence du cartilage et non pas seulement sur le ralentissement de son usure.

Lutter contre l'inflammation

Par ailleurs, la NAG a une action anti-inflammatoire qui va directement agir sur la douleur articulaire. En synergie avec le sulfate de chondroïtine, elle inhibe les enzymes responsables de la dégradation macromoléculaire des cellules du cartilage. Enfin, ses deux composants sont accompagnés de silicium, un composé naturellement présent dans de nombreux tissus et essentiel à la formation du cartilage articulaire, et d’une plante anti-inflammatoire naturelle, la racine d’Harpagophytum (aussi appelée « griffe du diable »), dénuée de certains effets secondaires courants avec les médicaments.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous