Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

La physiologie de l’oeil et ses pathologies

Article paru dans le journal nº 2 Acheter ce numéro
  • La physiologie de l’oeil et ses pathologies

Une bonne vision n’est possible que si les différentes parties de l’œil fonctionnent chacune à leur meilleur niveau. Comment cet organe si fragile fonctionne-t-il ? Et quelles sont les principales pathologies dont il peut souffrir.

Pour orienter son regard, l’oeil sollicite six muscles. Il est essentiel que tous ces muscles agissent dans la plus parfaite coordination. Ce système permet quatre types de déplacement : mouvements saccadés (quand l’attention passe brutalement d’un objet à un autre), mouvements de poursuite souple (pour suivre le déplacement d’un objet), mouvements vestibulaires (en réponse aux informations qui proviennent de l’oreille interne), et mouvements de convergence (quand l’attention se focalise sur un objet rapproché).

Le regard étant placé, la lumière traverse la cornée, l’humeur aqueuse de la chambre antérieure, le cristallin et l’humeur vitrée de la cavité postérieure avant d’atteindre la rétine. Par ailleurs, la quantité de lumière qui pénètre dans la cavité oculaire est régulée par l’iris, un anneau musculaire dont la contraction conditionne la plus ou moins grande ouverture de la pupille.

La rétine est formée de plusieurs couches cellulaires, chacune composée d’un type de cellules bien spécialisées. Les cellules en forme de bâtonnets ou de cônes sont les cellules réceptrices à partir desquelles les rayons lumineux sont d’abord convertis en influx nerveux puis transmis au nerf optique avant d’être véhiculés jusqu’au cerveau. Afin d’éviter la réflexion des rayons qui passent à travers le maillage des cellules réceptrices, l’épithélium pigmentaire sur lequel elles reposent, absorbe ceux-ci complètement.

Les bâtonnets, très sensibles à la lumière, interviennent en atmosphère sombre (vision scotopique). Les cônes, quant à eux, sont de trois types, chacun adapté au traitement d’une couleur primaire, tous moins sensibles aux rayons lumineux que les bâtonnets mais d’une acuité de discernement bien plus grande : ils assurent la vision en pleine lumière (vision photopique) ainsi que la reconnaissance des couleurs.

Chaque oeil possède environ 120 millions de bâtonnets, 6 millions de cônes et seulement 1,2 million de fibres nerveuses : ainsi, un peu plus d’une centaine de cellules réceptrices est reliée à chaque fibre nerveuse qui constitue le nerf optique.

L’endroit où l’acuité visuelle atteint son maximum se trouve dans une petite dépression, la fovea centralis, au cœur d’une tache jaune, constituée uniquement de cellules réceptrices en forme de cônes.

Quelle que soit leur localisation, les cellules réceptrices sont irriguées par un réseau de vaisseaux sanguins cheminant dans la couche sur laquelle elles reposent (la choroïde). C’est pourquoi elles sont fortement endommagées à la suite d’un décollement de la rétine.

Une telle complexité d’organisation exige la coexistence de nombreux systèmes de protection : parois osseuses de l’orbite qui évitent un grand nombre de chocs, glandes lacrymales et clignement des paupières qui assurent l’humidité et la propreté de la cornée, iris dont le diamètre de la pupille s’adapte à la quantité de lumière de l’environnement et régulation extrême de la production des radicaux libres au niveau des cellules ...

Image description

Il vous reste encore 65% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 2, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
Articles du même dossier
  • Notice (8): Undefined index: Media [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 322]
    Warning (2): Invalid argument supplied for foreach() [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 322]
Tags sur la même thématique Vision Vision yeux DMLA cataracte glaucome oeil
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes