Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

La chirurgie du surpoids :
une solution lourde de conséquences

Article paru dans le journal nº 1 Acheter ce numéro
  • chirurgie bariatrique surpoidschirurgie bariatrique surpoids

Près de 7 millions de personnes en France souffrent d’obésité (mesurée par l'IMC) et sont de plus en plus tentées de recourir à une intervention chirurgicale – dite bariatrique. L’opération est censée régler tous les problèmes, perte de poids en premier lieu. Mais elle s’accompagne de nombreuses contraintes. Mise en perspective d’une fausse solution miracle. Avec plus de 30 000 opérations réalisées en France au cours de la seule année 2011, c’est à un véritable phénomène de mode qu’on assiste dans le traitement du surpoids excessif. Gageons que ce n’est qu’un phénomène éphémère car le coût humain à moyen et long termes, s’il n’est pas encore évaluable, sera probablement pire que les pires prévisions actuelles, ne serait-ce qu’au vu de certaines constatations déjà réalisées.


Jusqu’en 2006, l’intervention type était la pose d’un anneau gastrique qui, en constituant la formation d’une petite poche à l’entrée de l’estomac, oblige à réduire considérablement le volume des repas et à les multiplier au cours de la journée afin de préserver un apport minimum vital. Du fait de l’étroitesse du passage laissé (inférieur à 1,2 cm), toute alimentation solide est impossible à moins de mâcher consciencieusement chaque bouchée, ce qui n’est pas le point fort des personnes en surpoids.

Cette intervention connaît une mortalité opératoire non négligeable : 14 cas sur 10 000. Par ailleurs, outre une tolérance médiocre (vomissements fréquents, remontées acides, migration de l’anneau ou obstruction, érosion de la paroi gastrique, etc.), cette technique empêche la satisfaction des besoins quotidiens en micronutriments essentiels (vitamines, paravitamines et minéraux) normalement assurés par les viandes, les poissons, les légumes et les fruits, et expose aux maladies carentielles, extrême fatigue chronique et ostéoporose en tête. Enfin, la fréquente réorganisation des préférences alimentaires au profit du chocolat, des crèmes glacées, des chips et des colas réduit toute possibilité de perte de poids significative.

Des changements définitifs

C’est pourquoi, aujourd’hui, deux autres types opératoires lui sont préférés, mais avec une contrainte supplémentaire : les modifications anatomiques réalisées sont irréversibles !

Le bypass (ou dérivation)

C’est une intervention lourde qui court-circuite une grande partie de l’estomac, le duodénum en ...

Image description

Il vous reste encore 70% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 1, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Surpoids obésité chirurgie bariatrique surpoids
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous