Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Avez-vous besoin d’une détox… relationnelle ?

Article paru dans le journal nº 67 Acheter ce numéro
  • Avez-vous besoin d’une détox… relationnelle ?

Donner du répit à son foie, chouchouter son intestin, arrêter le sucre industriel… Maîtriser ce qui entre dans notre corps est important, mais faire le point sur nos relations est également essentiel pour notre santé mentale et physique.

L’être humain est un animal social. Nous avons besoin d’un groupe, et d’avoir des relations au sein de celui-ci. Pour autant, sont-elles toutes bonnes à prendre ou à alimenter ? Évidemment non. Chacun(e) connaît, dans son entourage, des relations désagréables, voire toxiques. Alors, puisque c’est le printemps et que cette période est propice à la détox organique, pourquoi ne pas appliquer ce principe aux relations qui nous empoisonnent la vie ?

Être ou ne pas être… en relation

Les études qui démontrent notre besoin de sociabilité1 (certes à des degrés divers, en fonction des personnalités) sont nombreuses. Elles mettent en évidence qu’une vie sociale satisfaisante a des répercussions favorables sur notre humeur, notre physiologie ou encore notre sommeil. A contrario, la solitude prolongée2 nous est préjudiciable, au point, par exemple, d’augmenter jusqu’à 50 % le risque de mort prématurée.

Donc, nous avons besoin de relations. Idéalement, elles sont source d’agrément. On a envie d’ami(e)s avec qui passer de bons moments, quelques fois à qui se confier. De proches qui nous soutiennent et avec lesquels on partage une certaine vision de la vie. Qui irait spontanément vers une personne dont on sait qu’elle va nous « pourrir » ? Et pourtant.

Certaines relations peuvent se révéler source de souffrance. On n’y entre rarement de façon délibérée : elles évoluent au fur et à mesure en un processus toxique, psychiquement autant que physiquement. Et celles et ceux qui en sont l’objet n’arrivent pas toujours à s’en extraire, quitte à mettre leur santé en péril.

Les relations, parties intégrantes d’une approche holistique de la santé

De plus en plus de gens sont prêts à modifier leurs habitudes de vie pour améliorer leur santé ou l’entretenir. Faire une détox printanière, manger plus sainement, mener une activité physique régulière, ou encore vivre dans un milieu plus en phase avec ses besoins de nature : ce sont autant d’actions pour se sentir mieux avec soi-même, avec les autres et avec cet environnement dont il est tant question actuellement.

Mais dans le grand puzzle de la santé holistique, une pièce est souvent négligée : celle des mauvaises relations. Elles ont pourtant un impact considérable ! Mieux manger et s’installer dans un environnement plus sain est louable et profitable, mais insuffisant. Car si l’on se maintient dans des relations qui ne génèrent que stress et souffrance, cela peut annuler tous les bénéfices des actions mises en place pour « vivre mieux ».

À l’inverse, les relations gratifiantes sont une très bonne chose en matière de santé. Elles augmentent l’espérance de vie et protègent notamment le cerveau et le cœur, en plus de bien d’autres bienfaits. On essayera donc toujours de passer du temps en priorité avec des personnes plaisantes et de limiter autant que faire se peut celles qui le sont moins.

Relations ...

Image description

Il vous reste encore 81% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 67, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Stress Stress solitude
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous