Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Calcium et potassium pour prévenir les calculs rénaux récurrents

Article 100% numérique
  • Calcium et potassium pour limiter les calcules rénaux récidivantsCalcium et potassium pour limiter les calcules rénaux récidivants

Une récente étude menée par la Mayo Clinic (fédération hospitalo-universitaire et de recherche américaine) vient d’apporter une information majeure quant aux changements de régimes alimentaires à effectuer pour limiter les risques de récidives des calculs rénaux.

Cause de fortes douleurs et parfois associés à une maladie chronique, les calculs rénaux récidivent dans les cinq ans pour un tiers des patients environ. Chez ces patients aux calculs rénaux récurrents, des changements d’alimentation sont souvent préconisés mais nous en savons encore malheureusement peu sur le type d’alimentation qui favorise, ou non, ces calculs. Une nouvelle étude observationnelle publiée par des chercheurs de la célèbre Mayo Clinic vient nous en apprendre un peu plus.

Plus de calcium et de potassium : l’axe majeur pour limiter l’apparition et la récidive des calculs rénaux

Pour mieux comprendre les habitudes alimentaires qui peuvent mener à la formation de calculs rénaux, les chercheurs ont observé les habitudes alimentaires de 411 patients qui ont eu des premiers calculs rénaux en les comparant à ceux d’un groupe témoin de 384 personnes.

Ils ont remarqué que les patients ayant déclaré des calculs rénaux pour la première fois avaient une alimentation plus faible en calcium et en potassium, une faible consommation de liquides (moins de 3 400 millilitres par jour, apports des aliments inclus), de caféine et de phytate (NDLR : une substance antioxydante qui se trouve dans les céréales, graines et oléagineux et qui peut entraîner une augmentation de l'absorption du calcium et de l'excrétion urinaire du calcium). Par conséquent, il semblerait que la consommation d’aliments riches en calcium et en potassium pourrait aider à prévenir l’apparition de premiers calculs rénaux.

Quant aux calculs rénaux récurrents, 18 % des patients victimes d’un premier calcul rénal, en ont été victimes, en moyenne, dans les quatre années qui ont suivi. Une analyse plus approfondie menée par les scientifiques a révélé que des niveaux plus faibles de calcium et de potassium alimentaires prédisaient la récidive.

Pour les chercheurs, ces découvertes ont une « importance particulière » car les recommandations alimentaires actuelles pour prévenir les calculs rénaux concernent principalement leur première apparition, et peu d’informations sont disponibles concernant les cas de calculs récurrents. Cette information permet donc de mieux savoir ce qu’il faut prioriser dans les changements alimentaires des patients concernés.

Lire aussi Résoudre les calculs rénaux

S’hydrater toujours, mais prioriser calcium et potassium

Bien évidemment, en cas de calculs rénaux récurrents les autres facteurs alimentaires, comme l’hydratation et la consommation de liquide restent importants pour limiter les risques de calculs1, mais, comme l’expliquent les chercheurs les apports en calcium et potassium semblaient bien plus impactants.

Ils recommandent donc, pour prévenir les premiers calculs rénaux, comme les calculs rénaux récurrents, un apport quotidien de 1 200 milligrammes de calcium et une augmentation des apports en potassium via notamment les fruits et légumes. Parmi ces derniers, les plus riches en potassium sont les bananes, les oranges, les pamplemousses, les melons, les abricots, les pommes de terre, les champignons, les pois, les concombres et les courgettes.

Lire aussi Calculs rénaux : les soutiens naturels en cas de crise

Lire aussi Calculs rénaux : ajuster son alimentation

 

(1)- En effet, une faible consommation de liquide et de caféine peut entraîner un faible volume d'urine et une augmentation de la concentration d'urine, contribuant à la formation de calculs.

Références bibliographiques

 

« Dietary Risk Factors for Incident and Recurrent Symptomatic Kidney Stones », Mayo Clinic Proceedings, août 2022.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique calculs rénaux potassium reins calcium

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous