Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Expérimenter l'énergie du Chi avec Maître Chu King Hung

Article paru dans le journal nº 38 Acheter ce numéro
Maître Chu King Hung et le Chi

De passage du côté d’Alès, au pays des pins odorants et des grillons, Maître Chu King Hung*, expert international d’arts martiaux chinois, a choisi le stage annuel de son disciple François Loutrel pour dévoiler à ses élèves de bien étranges techniques énergétiques. Il a surtout permis à notre reporter de vivre de l’intérieur cette expérience incroyable, encore jamais filmée. Claude Corse a ainsi pu constater qu’un souffle d’énergie suffit à faire reculer deux rangées de stagiaires sur plusieurs mètres. Et, dit-on, pour qui sait la canaliser, à chasser la maladie…

"Chaque instant peut contenir l’éternité,
pourvu que l’attention soit là.
Le mouvement doit être partout à la fois,
alors, il ramène au présent..."

Vu de loin, rien ne distingue les techniques du maître de Shanghai, hormis ses mains qui dansent autour de son chapeau de paille en dessinant d’élégantes arabesques. Dans sa forme, le Taïchi Chuan [style Yang originel] de Maître Chu King Hung est la plus connue : elle est composée de 108 mouvements dont l’enchaînement prend une vingtaine de minutes. « Pratiquée dans un style de self-défense et exécutée lentement, elle donne l’image d’un gracieux mouvement perpétuel et circulaire… »

Des secrets bien gardés

Il faut dire que dans la longue histoire du Taïchi Chuan, la lignée familiale du style Yang originel (compris ici comme un nom de famille aux secrets bien gardés), installe Yang Lu chan comme le fondateur du style Yang au 19e siècle. Et, cinq générations plus loin, Maître Chu comme le disciple choisi par Yang Sau Chung pour l’Europe. Les spécialistes vous diront l’importance de la transmission dans la préservation de l’art martial et de ses trésors pour la santé et la longévité, souvent si bien cachés qu’ils se perdent au fil du temps.

Art martial interne

Selon François Loutrel, responsable de l’enseignement de Maître Chu King Hung, le Taïchi Chuan originel de l’école ITTCA a conservé sa dimension d’art martial interne. «  Grâce aux tests du Qi, le pratiquant peut à chaque étape, vérifier si le mouvement est correct ou s’il y a blocage d’énergie. La forme permet de reconnaitre et de sentir l’unité dans l’action… »

Etre et rester en forme

Au fil des ans, la connaissance de soi sera approfondie par l’apprentissage d’autres formes : celle des armes avec l’épée, le sabre ou le bâton ; et les formes dites Yin Yang, du Qi, du centre, etc.

L’alchimie de la vie

Les anciens vous le diront : le Taïchi Chuan n’est pas qu’un art de combat. « Il participe à l’alchimie de la vie, entre maîtrise et lâcher prise. Entre terre et ciel, l’homme se rapproche peu à peu de son centre ; il en résulte une connaissance véritable de sa propre nature… »

Un art de vivre

Cap sur la santé par l’absence d’effort brutal, la lenteur du rythme et une apparente simplicité qui permet, quelque soit l’âge ou le sexe du pratiquant, « d’accéder en toute liberté, sans grade ni compétition, à un véritable art de vivre, l’art unique du “mouvement parfait”».

Libérer les tensions

D’un point de vue thérapeutique, le Taichi Chuan permet de découvrir l’énergie interne en libérant les tensions émotionnelles et le stress. Approche intégrative où le Qi suggère une autre façon d’être et d’agir, en perdant l’habitude  de « faire » uniquement avec la force musculaire et la volonté, en retournant au contraire à la spontanéité de l’enfance…

Le corps ouvert à la conscience

Une pratique régulière équilibre les fonctions respiratoires, circulatoires… Le dos, les organes sont renforcés. Tout le corps  est « ouvert » à la conscience par l’attention aux sensations internes, à l’harmonisation du schéma corporel.

Le pouvoir de l’intention

A savoir : le Taïchi utilise exclusivement un système interne, ce qui veut dire que seul le mental supérieur, au travers de l’intention (Yi) est utilisé pour mouvoir l’énergie. « L’énergie est la base de notre enseignement, insiste François Loutrel, dans le respect des secrets de la famille Yang… »

Les pouvoirs du Qi

Les secrets, parlons-en. Voir Maître Chu catapulter un stagiaire d’un simple geste de la main a de quoi surprendre. Visiblement amusé devant notre étonnement, il n’a pas hésité à convoquer ses élèves pour les aligner sur deux rangées. Le premier de chaque colonne doit s’appuyer sur une bouteille en plastique que tient le vieux maître. Une discrète impulsion, partie semble-t-il de son ventre, suffira à faire reculer une dizaine d’élèves de près de cinq mètres…

Une force invisible

Il répètera l’expérience plusieurs fois, avouant même « travailler du chapeau » pour la première fois en bousculant les stagiaires avec une force invisible, bien réelle pour ceux qui finiront sur les fesses… Etrange pouvoir du Qi, dont tous les adeptes des arts internes et énergétiques chinois ont entendu parler un jour, et que vous êtes parmi les premiers à découvrir à l’occasion de ce reportage, réalisé sans trucages ni effets spéciaux, je m’en porte garant…

Et aux irréductibles sceptiques qui se demandent à quoi de telles démonstrations de force intérieure peuvent bien servir,  le maître répond par une boutade : «  C’est le Qi, c’est la vie ! »

Un grand merci à tous les élèves de l’ITCCA qui ont accepté la présence de nos caméras pendant le stage.

* Maître Chu est né à Canton en 1945 et réside à Londres depuis 1970. A l'âge de 12 ans, il a été séduit par le Taï Chi Chuan que pratiquait dans son jardin, Monsieur Lao son voisin. Monsieur Lao était l'élève du célèbre Chen Wei Ming, l'un des trois disciples de Yang Chen Fu. Aujourd'hui, Maître Chu, est un expert international reconnu. Il pratique et enseigne un Tai Chi Chuan Martial de haut niveau.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Yang QI tai chi Chu King Hung art martial

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous