Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Prévenir et traiter le processus infectieux

Article paru dans le journal nº 17 Acheter ce numéro
  • hépatiteshépatites

En se focalisant sur les évolutions gravissimes des hépatites, on en oublie que l’on peut s’en protéger et, si l’on est atteint, se soigner et en guérir. Mais alors que les médicaments allopathiques s’accompagnent d’effets indésirables lourds, les remèdes naturels offrent une vraie solution. Ils nécessitent tout de même d’être suivis par un médecin expérimenté.

La prévention

Au niveau individuel

Au niveau individuel, plutôt que la vaccination, mieux vaut faire appel au bon sens pour se protéger :

  • Ne pas consommer et détruire tout aliment souillé par un liquide quelconque.
  • Ne consommer de coquillages péchés soi-même qu’après s’être assuré qu’il n’y a pas d’avis d’interdiction concernant la zone de récolte.
  • Veiller à consommer toute viande de porc suffisamment cuite. De même pour les viandes de sanglier, de cerf et tout le gibier.
  • Utiliser des préservatifs lors de rapports occasionnels.
  • Lire attentivement la notice de tout médicament à la recherche d’une éventuelle toxicité hépatique. Si c’est le cas, ne pas hésiter à téléphoner au médecin prescripteur afin de faire changer la prescription, surtout si l’on présente un terrain déjà fragilisé.
  • Ne pas acheter de plante médicinale sans l’avis d’une personne compétente (herboriste, phytothérapeute, praticien en médecine chinoise).
  • S’abstenir de toute cueillette de champignons pour les non connaisseurs.
  • En cas de voyage en zone d’endémie, ne boire que de l’eau en bouteille cachetée, s’abstenir des glaçons, ne consommer aucune crudité et peler les fruits.

En cas d’antécédent d’hépatite :

Limiter considérablement la consommation d’alcool, surtout en cas d’hépatite chronique active.

Les traitements officiels

L’approche traditionnelle commence par prescrire du repos, un régime alimentaire excluant les aliments gras et l’alcool, l’arrêt de tous les médicaments susceptibles d’avoir un retentissement sur le foie, notamment la pilule contraceptive (du moins dans la phase aiguë). Par ailleurs, une psychothérapie de soutien est conseillée pour éliminer la consommation de tabac et de drogues ainsi que la reprise de l’activité physique.

Puis, selon le virus responsable, certains médicaments sont préconisés :

En cas d’hépatite A, il n’existe aucun traitement spécifique.

Dans sa forme aiguë la plus habituelle, l’hépatite B ne nécessite pas de traitement antiviral. Celui-ci est réservé aux personnes immunodéprimées et, en dehors d’elles, aux personnes présentant une forme fulminante ou passée à la chronicité. Les médicaments aujourd’hui utilisés, que ce soit les antiviraux (adéfovir, entecavir, amciclovir, lamivudine, telbivudine) ou certains interférons (alpha, pégylé) sont incapables d’éliminer l’infection.

Ils réduisent ou au mieux stoppent la réplication (multiplication) du virus et ralentissent donc l’évolution spontanée vers la cirrhose et le cancer. Comme la moitié des personnes atteintes passent à la chronicité, une association d’un antiviral (ribavirine) à un interféron pégylé est souvent pratiquée. La durée du traitement dépend en plus du terrain, du génotype du virus.

Au cours de l’hépatite C évoluant vers la chronicité, l’interféron alpha est souvent utilisé seul.

Enfin, en cas d’hépatite fulminante, de cirrhose sévère, d’encéphalopathie ou d’hémorragies digestives, la transplantation hépatique est tentée in fine. Malheureusement, ...

Image description

Il vous reste encore 56% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 17, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Articles du même dossier
  • Notice (8): Undefined index: Media [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 324]
    Warning (2): Invalid argument supplied for foreach() [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 324]
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous