Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Santé de l’habitat (3) : quels effets sur le vivant ?

Article paru dans le journal nº 52 Acheter ce numéro
  • "Des troncs torsadés comme autour d’un poteau invisible, penchés ou évidés"

Fatigue chronique, troubles ostéo-articulaires, arythmie cardiaque : les ondes telluriques néfastes peuvent exercer une influence profonde sur notre santé.

Vous aurez sans doute déjà remarqué certains arbres aux formes tourmentées ou extravagantes : des troncs torsadés comme autour d’un poteau invisible, penchés ou évidés, ou encore en forme de fourche… Qu’est-ce qui peut bien être à l’origine de telles déformations ? Les végétaux aussi subissent les influences particulières émanant de l’endroit où ils ont pris racine. Mais eux ne peuvent pas changer leur lit de place… Et pour les humains, alors ?

Influence sur les humains

Il n’y a pas de typologie des troubles liés à la présence de perturbations sur l’emplacement d’un lit ou d’un poste de travail. Les manifestations sont propres à chaque individu. Au début, ça commence souvent par des difficultés à trouver le sommeil, des nuits agitées, du bruxisme, des maux de tête, des crampes et contractures s’installant sur le long terme, ou une fatigue récurrente à cause de l’impossibilité de se régénérer dans son sommeil…

Ces troubles peuvent apparaître très rapidement après l’installation dans le lieu de vie, ou de travail, et concerner tous les âges. Avec le temps, ils affecteront une sphère plus précise, selon l’endroit du corps touché par le « nœud » de la perturbation. Dans la majorité des cas, il s’agit d’une superposition combinée des réseaux cosmo-telluriques Hartmann et Curry-Wittmann, ou d’un croisement de veines d’eau souterraines. Il est fréquent que viennent s’y greffer des perturbations électromagnétiques ; il s’agit majoritairement de champs de basses et hautes-fréquences trop puissants générant un courant induit dans le corps.

Parmi les affections qui s’installent au bout de quelques années d’exposition (entre 5 et 15 ans environ), les troubles ostéo-articulaires et musculaires sont les plus fréquents, souvent en lien avec des veines d’eau souterraines. Les irrégularités du rythme cardiaque, tachycardie, extrasystoles et arythmie, ainsi que l’anxiété et l’hypertension, sont assez courants au-dessus de perturbations telluriques, surtout lorsqu’elles sont dirigées sur la zone thoracique.

Si rien n’est fait, des maladies plus conséquentes peuvent s’installer, comme les troubles neuro-fonctionnels ; fatigue chronique, mais aussi dépression ou sclérose en plaques (SEP). Cette dernière connaît une progression significative depuis la Seconde Guerre mondiale. Les géobiologues constatent que la SEP est fortement corrélée à des perturbations cosmo-telluriques importantes, et quasi systématiquement à un champ électromagnétique extrême. Ce dernier type de pollution, inédit depuis l’avènement de l’électroménager, avait été suspecté dès 1965 par le Dr Jean-Pierre Maschi.

Des pistes médicales oubliées

D’autres troubles peuvent être liés à l’influence du lieu, comme les difficultés à procréer ou les dérèglements ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 52, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
Pour accéder directement à une sélection de thérapeutes dans les plus grandes villes, cliquez sur les liens ci-dessous :
Tags sur la même thématique Geobiologie geobiologie Radiesthésie habitat
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes