Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Transaminases élevées, quand s'inquiéter et comment y remédier

Article paru dans le journal nº 45 Acheter ce numéro
  • Transaminases : un foie mieux réguléTransaminases : un foie mieux régulé

L’augmentation du taux de transaminases dans le sang peut être considéré comme un marqueur de problèmes hépatiques, un niveau trop élevé pouvant, lui, alerter sur une pathologie ou un dérèglement touchant le foie. Voici quelques indications pour surveiller ses transaminases ainsi que des remèdes naturels qui vous permettront d’améliorer vos fonctions hépatiques.

Article mis à jour le 14/09/2022 par Nihel Amarni

Souvent comparé à une station d’épuration, le foie est l’un des plus gros organes internes. Comme il filtre tout, l’alcool, les drogues et les médicaments passent aussi par lui et peuvent alors influencer le taux de transaminases.

ALAT, SGPT, ASAT, SGOT... Transaminases trop élevées

Les transaminases sont des enzymes essentielles de l’organisme. Elles permettent le transfert d’amines lors de processus chimiques liés au foie, mais aussi au cœur. Si elles sont présentes dans tous les tissus, une concentration élevée dans le sang est fréquemment en relation avec des maladies du myocarde ou, plus souvent encore, du foie. On distingue deux types de transaminases :

  • les ALAT, pour alanine aminotransférase, appelée également « SGPT », qu’on trouve essentiellement dans le foie ;
  • les ASAT, pour aspartate aminotransférase, appelées également « SGOT », qui prédominent dans les muscles, notamment dans le cœur.

Les transaminases ALAT augmentent dans le sang lors de la destruction de cellules hépatiques et/ou en cas de pathologie hépatique, telle que les hépatites virale, toxique, microbienne, médicamenteuse, alcoolique, ou d’insuffisance cardiaque. Une autre cause d’augmentation des taux de transaminases est la stéatose hépatique, communément appelée « maladie du foie gras ». Cette affection correspond à une accumulation anormale d'un type de corps gras (triglycérides) à l'intérieur des cellules hépatiques qui n'est pas due à une consommation élevée d'alcool. La stéatose hépatique est ainsi la cause la plus commune de maladies chroniques du foie dans les pays développés, elle toucherait 35 % des adultes en Europe. Lire aussi Stéatose hépatique, maladie du foie gras, NASH : effet de mode ou véritable épidémie ?

Ai-je un taux élevé de transaminases ?

Il est courant que lors d’un bilan hépatique, votre médecin vous prescrive un « dosage » effectué par test sanguin afin de vérifier votre taux de transaminases. Le taux dit « normal » de ces marqueurs sera toujours différent en fonction des particularités du patient (sexe, âge, indice de masse corporelle, température du corps). Néanmoins, il existe des valeurs indicatives (pour une température corporelle de 37° C) :

  • pour les ASAT : 10-40 unités internationales par litre (UI/L) pour les hommes et 5-35 UI/L pour les femmes ;
  • pour les ALAT : 10-45 UI/L pour les hommes et 5-35 UI/L pour les femmes.

Une hausse des taux de transaminases légère (jusqu’à trois fois la valeur normale) à modérée (jusqu’à dix fois la valeur normale) se traduit régulièrement par des troubles hépatiques liés à l’alcool, une hépatite virale chronique ou encore une stéatose. Tandis qu’une forte augmentation des niveaux sanguins de ces marqueurs (trente fois la valeur normale) est le signe de problèmes hépatiques plus graves, tels qu’une hépatite virale aiguë, des lésions induites par des médicaments ou une intoxication, une ischémie hépatique (arrêt partiel de l’irrigation sanguine au niveau du foie). En outre, certains facteurs peuvent influencer les taux de transaminases comme :

  • la prise de médicaments, qui peut augmenter les niveaux de 15 % (anticonvulsivants, contraceptifs oraux…) ;
  • la grossesse, qui, elle, diminue le taux de transaminases de 20 % ;
  • la consommation d’alcool (augmentation de 10 à 40 %)
  • un déficit en vitamine B6 (baisse de 20 %).

Veillez donc à communiquer à votre médecin toute information qui pourrait avoir un impact sur votre test sanguin.

Lire aussi Régénérer le foie

Des solutions naturelles afin d'abaisser votre taux de transaminases

Présentée à l’occasion des journées de la Société nationale française d’hépato-gastro-entérologie, une étude menée en double aveugle contre placebo aurait montré l’efficacité de Han-Hepa, un complément alimentaire spécifique à base de principes actifs naturels (kaki, baies de goji, citron, feuilles de thé vert, graines de sarrasin, vitamine C et choline) issus de la pharmacopée traditionnelle asiatique.

Cette étude impliquait 46 patients dont les analyses montraient des taux importants de transaminases et de gamma-GT. Le groupe a été divisé en deux. Le premier groupe a reçu un placebo et le second une dose quotidienne de Han-Hepa. Au bout de douze semaines, les patients du second groupe ont vu leur taux d’ALAT baisser de 50 %, par rapport au groupe témoin, et celui d’ASAT baisser de plus de 40 %. Ces résultats éloquents montrent bien que ce complément alimentaire permet de restaurer de façon significative la fonction hépatique, et ce, quelle que soit la cause du dérèglement. Le secret de l’efficacité du complément résiderait, entre autres choses, dans l’action des baies de goji (Lycium chinense) présent dans la formule.

D’autres plantes sont connues pour leur propriété hépatoprotectrice et pour leur potentiel dans la réduction des taux de transaminases. C’est le cas notamment de l’aigremoine, du curcuma et du desmodium. Sous forme de tisane ou de complément alimentaire, ces plantes vous permettront de retrouver un équilibre hépatique souvent mis à mal par les excès (nourriture, alcool…) ou la prise importante de médicaments (auquel cas vérifier les possibilités d'interaction avec lesdits traitements auprès de votre médecin).

Lire aussi Le foie : notre centre anti-poison

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Où acheter ?

HAN HEPA par HAN-BIOTECH

Où acheter ?

HAN HEPA par HAN-BIOTECH

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous