Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

La pollution de l’air favoriserait la maladie du « foie gras »

Article 100% numérique
  • La pollution athmosphérique, facteur de la stéatose hépatiqueLa pollution athmosphérique, facteur de la stéatose hépatique

La maladie du « foie gras », ou stéatose hépatique non alcoolique, est en augmentation constante depuis les années 1980. En France, elle touche près de 17 % de la population. Parmi ses causes : un excès de poids ou la consommation de certains médicaments. Mais une étude chinoise récente menée durant une année sur 90 000 sujets laisse à penser que respirer un air pollué peut faire partie des facteurs favorisant sa survenue.

En analysant les paramètres de vie, mais aussi des échantillons biologiques (sang, urine et salive) de 90 086 Chinois âgés de 30 à 79 ans, les chercheurs de l’université du Sichuan ont identifié des liens entre l’exposition à long terme à un air pollué et le risque de développer cette maladie. Ces résultats avaient déjà été observés auparavant durant des essais menés sur des animaux.

Comme l’expliquent les chercheurs, plus un sujet est exposé à des polluants atmosphériques, plus il a de probabilité de développer une stéatose hépatique. Ils ont également remarqué que ceux souffrant déjà d’obésité, qui fument, qui boivent de l’alcool ou qui ont un régime riche en graisse sont d’autant plus sensibles à ce phénomène. Comme nous observons une véritable épidémie de cette maladie parallèlement à l’industrialisation du monde, donc à sa pollution, les chercheurs suggèrent que la pollution de l’air soit désormais reconnue comme un facteur de risque de cette maladie et que l’on agisse de manière préventive afin de le réduire.

Lire aussi Témoignage : maladie du foie gras et polyarthrites


Source :

« Exposure to air pollution is associated with an increased risk of metabolic dysfunction-associated fatty liver disease », Journal of Hepatology, décembre 2021.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous