Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

PEA, l’antidouleur naturel encore méconnu

  • Le PEA est un bon substitut aux médicaments antidouleurs.Le PEA est un bon substitut aux médicaments antidouleurs.
Article paru dans le journal nº 86

En influant sur les mécanismes de contrôle au sein de nos cellules, le PEA a les capacités d’atténuer considérablement l’inflammation, les douleurs et le stress cellulaire. Bien qu’il partage nombre de propriétés avec le cannabidiol ou CBD en cours d’expérimentation en France, le PEA ne connaît pas le même engouement alors que les études scientifiques lui confèrent des vertus remarquables.

Le palmitoyléthanolamide (PEA) est un lipide bioactif à longue chaîne comptant 18 atomes de carbone. C’est une substance grasse, en somme, que notre propre organisme fabrique pour réduire l’inflammation et la douleur. Cette molécule de santé a été étudiée pendant plus de quatre-vingts ans, avec pour particularité d’être synthétisées par le corps lorsque le besoin se fait sentir, par exemple en situation de stress (psychologique ou physique), en cas d’infection (bactérienne ou virale, rhinite ou de grippe), d’inflammation variée, de traumatisme, d’allergies, de douleur, de pathologies cardiaques et rénales, d’obésité. Il est synthétisé dans l’organisme à partir des phospholipides que l’on retrouve dans toutes les membranes. Le PEA est important puisqu’il agit non seulement en tant que messager cellulaire transmettant des informations en va-et-vient dans le corps, mais aussi comme une solution rapide aux besoins cellulaires.

À l’état naturel, on le trouve notamment dans les abats, le jaune d’œuf de poule, l’huile d’olive, la lécithine de soja et de carthame, les arachides. Le PEA et l’hydrolase des amides d’acides gras (FAAH pour Fatty acid amide hydrolase) sont liés au système endocannabinoïde (SEC) qui fait partie des systèmes majeurs de régulation de l’organisme au même titre que les systèmes nerveux, endocrinien et immunitaire. Il faut s’attarder sur ce système. Si nous en avons déjà parlé longuement, une piqûre de rappel est toujours utile.

Lire aussi PEA, un bon antidouleur ? Pas seulement

L’organisme dispose de divers systèmes qui l’aident dans sa régulation et le maintien de son bon état de fonctionnement de ses systèmes nerveux, circulatoires, immunitaires ou encore hormonaux, entre autres intérêts comme la communication intra et intersystèmes.

Dans les années 1990, les scientifiques ont découvert un nouveau système de l’organisme : le système endocannabinoïde (SEC). Il contribue à réguler la douleur, l’inflammation, l’appétit, l’humeur, la température corporelle, l’immunité, la réponse au stress, les dommages liés aux dommages causés par les UV… Comme son nom l’indique, le système endocannabinoïde a été découvert grâce au cannabis. Le SEC répond à l’activation de trois catégories de cannabinoïdes :

  • Les endocannabinoïdes
  • Les endocannabinoïdes-­like
  • Les phytocannabinoïdes.

Le PEA appartient à la deuxième catégorie tandis que le THC (responsable de l’effet psychoactif du cannabis) et le CBD (cannabidiol, le composant principal du cannabis thérapeutique) appartiennent à la troisième catégorie. PEA et CBD ont des modes d’action très similaires.

Endocannabinoïde-like, le PEA scruté à la loupe

Le PEA est fabriqué à partir de lipides prélevés dans la membrane interne de la cellule soumise à un état de stress tel qu’un traumatisme, une inflammation ou encore un manque d’oxygène. Le PEA est capable de se fixer à des récepteurs spécifiques tel que le récepteur PPAR-alpha, activateur d’organites cellulaires intervenant dans la régulation des gènes de ...

Cet article est réservé à nos abonnés. Vous êtes abonnés ? Connectez-vous

Pourquoi cet article est réservé aux abonnés ?

Depuis maintenant près de 30 ans, Alternative Santé promeut les bienfaits des médecines douces ou des approches complémentaires. Alors qu'elle sont attaquées de toute part avec la plus grande virulence, notre missions est plus que jamais essentielle pour défendre une autre vision de la santé.
C'est pourquoi nous avons besoin de vous pour nous soutenir dans nos actions d'information. En effet, si nous souhaitons garder notre indépendance éditoriale, seul votre soutien financier peut nous permettre de continuer notre mission :

  • celle de dénoncer les scandales et dérives inquiétantes dans le monde de la santé, de mettre en lumière les effets indésirables
  • celle de faire connaitre les solutions préventives et les remèdes naturels efficaces au plus grand nombre
  • celle de défendre le droit des malades, des usagers de santé et des médecins à choisir librement les meilleurs remèdes.

Comme vous le savez certainement, nous ne mettons aucune publicité dans notre journal et restons libres de toute pression. Nous souhaitons garder toute notre indépendance, mais cette liberté a un coût.

La meilleure façon de nous aider et de soutenir une presse indépendante est donc de vous abonner à notre journal !

Je m'abonne

Références bibliographiques

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé


Où acheter ?

OptiPEA par Hexa3

Où acheter ?

OptiPEA par Hexa3