Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Antidépresseurs ISRS, en sursis jusqu’à quand ?

Article paru dans le journal nº 92 Acheter ce numéro
  • Certains antidépresseurs – dont les ISRS  – perturbent l’activité de la sérotonine.Certains antidépresseurs – dont les ISRS – perturbent l’activité de la sérotonine.

C’est aujourd’hui reconnu : dans un pourcentage de cas loin d’être négligeable, prendre un traitement antidépresseur expose, lors de son interruption, à des manifestations cliniques parfois sévères telles que nausées, douleurs, insomnie, attaque de panique, manifestations dépressives, hallucinations visuelles ou auditives, symptômes parkinsoniens. Les ISRS, la classe la plus prescrite au cours des dernières décennies, en sont les principaux responsables. La raison de cette toxicité aurait été identifiée récemment : certains antidépresseurs – dont les ISRS  – perturbent l’action de la Gs alpha, une molécule participant de la membrane cellulaire et essentielle à l’activité de la sérotonine au niveau intra-neuronal. À quand la suppression pure et simple de cette classe de substances ? Rappel des dénominations communes internationales des antidépresseurs ISRS commercialisés en France : citalopram, dapoxétine, escitalopram, fluoxétine, fluvoxamine, paroxétine, sertraline, zimelidine.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Où acheter ?

Safra' Nov bio par Phyosud chez La Vie Naturellle

Où acheter ?

Safra' Nov bio par Phyosud chez La Vie Naturellle

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous