Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Avis de tempête sur les antidépresseurs

Article paru dans le journal nº 81 Acheter ce numéro
  • Les antidrépesseurs : gare aux effets sur les enfantsLes antidrépesseurs : gare aux effets sur les enfants

Les ISRS (inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine) et les IRSN (inhibiteurs de la recapture de la noradrénaline et de la sérotonine) sont les antidépresseurs les plus prescrits aujourd’hui, bien qu’ils ne soient pas exempts de conséquences sévères, comme ces deux effets secondaires indésirables découverts dernièrement. Le premier concerne, selon une étude d'envergure publiée par l'académie américaine de pédiatrie, les enfants nés de mères à qui un ISRS ou un IRSN a été prescrit pendant la grossesse : ceux-ci manifestent 40 % de plus de troubles du langage et de la cognition que leurs homologues, dont la mère n’a pas pris d’antidépresseurs. La cause en serait la perturbation du développement du cerveau fœtal lorsque celui-ci est soumis à ce type d’antidépresseurs.

Le deuxième effet est relatif à la facilitation du passage au crime violent : les adolescents et les adultes suivis pour dépression, présentent un surrisque (+ 26 %) de perpétrer un acte agressif quand ils sont sous traitement d’ISRS et pendant les trois mois qui suivent leur arrêt. Même si cette probabilité concerne moins de 3 % des patients, elle n’est pas négligeable.

Rappel des dénominations de ces antidépresseurs.

Pour les ISRS : citalopram, dapoxétine, escitalopram, fluoxétine, fluvoxamine, paroxétine, sertraline, zimelidine.

Pour les INRS : desvenlafaxine, duloxétine, levomilnacipran, milnacipran, venlafaxine.

Lire aussi Le safran ne lutte pas seulement contre la dépression

Lire aussi Folie meurtrière : quel rôle jouent les antidépresseurs et les antidouleurs?

Sources :

D. Singal, D. Chateau, S. Struck et al. dans Pediatrics, mai 2020.

T. Lagerberg et al. dans European Neuropsychopharmacology, 29 mai 2020.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous