Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

L’insuffisance veineuse en phytothérapie

Article paru dans le journal nº 58 Acheter ce numéro
  • Fruit d'aubépine (Crataegus oxycantha)Fruit d'aubépine (Crataegus oxycantha)

Six Français sur dix seraient touchés par l’insuffisance veineuse, caractérisée par un retour veineux de mauvaise qualité entraînant une stase veineuse dans les jambes, avec des symptômes allant des jambes lourdes aux varices. Des solutions naturelles existent pour la prévenir.

Le primum movens est une incompétence souvent héréditaire des valvules veineuses sous l’effet de la surpression. Les parois veineuses sont soumises à une inflammation avec progressivement extravasation de la lymphe. Cette stase dilate les capillaires, provoque les varicosités et entraîne de véritables varices.

Peu de substances agissent sur les différents facteurs de l’insuffisance veineuse. Toutefois, la phytothérapie propose des réponses thérapeutiques qui, en synergie, se révèlent efficaces. Citons le Curcuma longa qui présente une action anti-inflammatoire très nette. Il inhibe les enzymes participant au cycle inflammatoire. Il augmente l’effet anti-inflammatoire du cortisol sur les parois. Il est antioxydant. Cet ensemble d’effets en fait un remède de pointe dans les douleurs veineuses et la sensation de lourdeur. Cette plante bloque la cascade inflammatoire impliquée dans la dégradation de la paroi veineuse.

Le Crataegus oxyacantha diminue la tension et agit en diminuant le rythme cardiaque comme un bêtabloquant. Son action, multiple et importante notamment en diminuant l’œdème et la pression dans les vaisseaux.

La quercétine est un flavonoïde présent dans le vin rouge, les oignons, les tomates, les brocolis. Son action est anti-inflammatoire et cardioprotectrice. Son action est à la base de la prévention cardiaque. Elle se combine en synergie au curcuma pour diminuer les douleurs dans les veines déficientes.

La coenzyme Q10 agit en prévention des risques cardiaques ; elle diminue la fatigabilité et augmente la résistance du cœur ; elle diminue également faiblement la tension. Sa présence dans un remède actif sur les veines est clinique. Son action sur ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 58, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Sur le même sujet
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous