Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Retour veineux et phytothérapie

Article paru dans le journal nº 81 Acheter ce numéro
  • La stagnation du sang dans les jambes, cause de varicesLa stagnation du sang dans les jambes, cause de varices

L’insuffisance veineuse est une des affections les plus fréquentes. Pourtant, il n’existe toujours pas de données récentes sur sa prévalence. Si les traitements allopathiques proposent l’usage de veinotonique ou la chirurgie, la phytothérapie n’est pas en reste… les effets secondaires en moins.

Parmi les affections fréquentes dans les pays industrialisés, l’insuffisance veineuse chronique atteint le podium. On trouve, néanmoins, très peu de données statistiques la concernant. Pour avoir une estimation de la prévalence de l’insuffisance veineuse en France, on ne peut s’appuyer que sur les chiffres publiés par l’Insee en… 1996 ! Ils faisaient état, à l’époque, de près de 18 millions de Français souffrant de problèmes de circulation veineuse et environ 10 millions atteints de varices.

Ne pas attendre la stase

L’insuffisance veineuse est caractérisée par un retour veineux de mauvaise qualité, entraînant progressivement une stase veineuse dans les membres inférieurs. Son principal symptôme est la sensation de lourdeur au niveau des jambes. La cause première de cette insuffisance est une incompétence souvent héréditaire des valvules veineuses. Sous l’effet de la surpression, les parois veineuses sont soumises à une inflammation avec épanchement (extravasation) de la lymphe. Cette stase dilate les capillaires, provoque les varicosités et entraîne un aspect de veines réticulaires puis de véritables varices. Plus grave encore, en l’absence de traitement, la stagnation du sang dans les jambes peut, à long terme, entraîner des complications aussi graves qu’une phlébite (ou thrombose) voire une embolie pulmonaire. Si la phlébite est fréquente (environ 300 000 cas), elle est particulièrement dangereuse puisqu’elle est responsable d’environ 20 000 décès annuels en France.

Batterie d’armes naturelles

En médecine allopathique, il est systématique de proposer le port de bas de contention. Des veinotoniques ou des vasculoprotecteurs peuvent aussi être prescrits avec des effets secondaires tels que diarrhées, nausées, douleurs d’estomac. Reste à se tourner avantageusement vers la phytothérapie. On peut d’autant plus affirmer « avantageusement » que même le Vidal, la bible des généralistes, préconise nombre de complexes réunissant des extraits de plantes.

Parmi eux, il en est un dont la formulation synergétique attire l’attention car il réunit un nombre conséquent de substances agissant sur les différents facteurs de l’insuffisance veineuse : Curcuma longa, Crataegus oxyacantha, quercétine, coenzyme Q10, vitamine B6, lycopène, et les huiles essentielles les plus efficaces : cyprès de Provence bio, hélichryse d’Italie, niaouli, sauge sclarée.

Creusons quelques actions des substances sélectionnées. Connu et utilisé depuis des millénaires, le Curcuma longa présente une action anti-inflammatoire très nette. Il inhibe les enzymes participant au cycle inflammatoire et augmente l’effet anti-inflammatoire du cortisol sur les parois. Il est également antioxydant. En outre, cette plante bloque l’évolution de la cascade inflammatoire impliquée dans la dégradation de la paroi veineuse. La bien connue quercétine est ici combinée au curcuma pour diminuer les douleurs dans les veines déficientes. Le Crataegus oxyacantha diminue la tension et agit en diminuant le rythme cardiaque comme un bétabloquant. Ici, il diminue l’œdème et la pression dans les vaisseaux.

Parmi les nombreuses huiles essentielles, l’HE de cyprès de Provence bio est tonique circulatoire, décongestionnant veineux et lymphatique. Elle facilite la circulation de retour. Elle entre en parfaite synergie et complément de l’HE d’hélichryse d’Italie pour soulager les jambes lourdes. Cette dernière est connue pour ses vertus circulatoires et surtout anti-hématomes. Elle aide à réduire les hématomes internes et superficiels en éliminant les caillots de fibrine.

Bien que la liste des composés et des principes reste longue, ce résumé donne à voir la batterie de substances nécessaires pour traiter ce mal si fréquent.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Où acheter ?

Veno Care Pill et Veno Easy Oil par Labosp - www.labosp.com

Où acheter ?

Veno Care Pill et Veno Easy Oil par Labosp - www.labosp.com

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous