Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le cannabis thérapeutique : problème de société, ou de gros sous...

Article paru dans le journal nº 20 Acheter ce numéro

Voilà plus de dix ans que les chercheurs de tous les pays s'intéressent aux vertus curatives du cannabis. Dans certains Etats américains, et dans plusieurs pays l'usage du cannabis thrépateutique est désormais courant et on dénombre une bonne centaine d'études scientifiques tout à fait officielles qui démontrent l'efficacité des cannabinoïdes dans le traitement du cancer et de la sclérose en plaques par exemple.

Le cannabis thérapeutique n'est pas seulement utile pour diminuer les effets secondaires des chimios par exemple (nausées, perte d'appêtit), mais bel et bien pour soigner le cancer. C'est démontré. Tout comme il est démontré que la  molécule psychoactive de la plante (le THC) est tout aussi efficace qu'une autre molécule qui, elle, ne fait pas rire, le cannabidiol (CBD).

Vous ne me croyez pas ? Regardez la vidéo que nous avons sélectionnée pour vous dans le numéro du mois ? Ou bien suivez ce lien où vous trouverez des dizaines d'autres liens, de vidéos et de références scientifiques.

Mais, voilà que se pose un grave problème : la drogue serait un anti-cancéreux puissant.

En France, les autorités sanitaires restent plus que circonspectes malgré l'évidence médicale et scientifique. Prudemment, elles ont autorisé la vente du Sativex à partir de cette année, mais uniquement pour les cas de sclérose en plaques, et en seconde intention. Au bout du compte, cela ne concernera donc même pas 0,1% des patients susceptibles de bénéficier des propriétés thérapeutiques du cannabis.

Evidemment on imagine les tourments des décideurs. Vendre le cannabis en pharmacie, ce serait détruire le marché du cannabis des Cités. De quoi provoquer une révolution. D'un autre côté, ce serait mettre la main sur un fabuleux pactole qui se chiffre en milliards d'euros.

La solution intermédiaire - très pharmaceutique - serait de vendre des extraits de la plante. Mes études montrent que les patients préfèrent utiliser la plante sous sa forme naturelle et complète, plutôt que sous formes d'extraits pharmaceutiques, à l'efficacité bien inférieure et au coût bien plus élevé.

Promouvoir le cannabis thérapeutique c'est rabattre une population immense de malades vers le réseau illégal...

Partout ailleurs, on a résolu le problème en autorisant les pharmacies à distribuer de l'herbe prête à être fumée à ceux qui sont possesseurs d'une ordonnance. Les pharmacies proposent un produit de bonne qualité, sans additifs et au prix du marché.

Les assurances et les organismes sociaux prennent en charge une partie des dépenses selon les cas et les contrats.

Mais chez nous, cela reviendrait à avouer que le chanvre, une simple plante, est plus efficace que la chimio pour soigner la plus inquiétante pathologie de notre siècle, le cancer. On imagine nos pharmaciens redevenant herboristes à cause du cannabis... Ce serait comique.

Partout dans le monde, les Etats comptent s'emparer du marché du cannabis grâce à ses propriétés thérapeutiques. C'est ainsi qu'ils se sont emparés du marché de l'opium à la periode coloniale. En France, nous n'échappons pas à cette tendance mais cela reviendrait à ridiculiser une partie de la nomenclatura du cancer, alors nous hésitons... Ne tardons pas, car je parie que, d'ici peu, on ira acheter légalement son cannabis chez un de nos voisins.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Cannabis cannabis alternatif bien-être
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous