Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Inoffensive, la fumette de cannabis ?

Article paru dans le journal nº 1 Acheter ce numéro

Le cannabis n'est plus ce qu'il était à l'époque des "soixante-huitards". Il est actuellement génétiquement modifié pour augmenter sa teneur en THC, ce qui le rend d'autant plus dangereux.

De nombreux grands-parents actuels sont des « soixante-huitards ». Ils ont fumé du hasch (cannabis) et ne considèrent pas comme très grave que leurs petits-enfants en fassent autant.

Mais ces anciens ne réalisent pas que le cannabis actuel n’a plus rien à voir avec celui qu’ils ont eux-mêmes fumé, car il est génétiquement modifié (OGM). Pourquoi ? Pour augmenter sa teneur en tétrahydrocannabinol (THC), son principe actif, qui, de 5 %, est aujourd’hui passée entre 9 et 11 %, mais le plus souvent se situe à 20 %, et parfois même jusqu’à 35 à 40 % !

Le docteur Costantin, professeur de pharmacologie à Rouen, déclare : « Le produit (la résine vaporisée) ne s’élimine pas rapidement mais se dissout dans les graisses fines du cerveau (comme le mercure) et y restera des semaines, voire des mois. Nous avons à faire à une drogue lente qui commence par le plaisir, se transforme en besoin toujours croissant, et devient finalement tyrannique… » Curieusement, Le Nouvel Observateur
nie aussi bien l’existence de cannabis OGM que des hautes concentrations en THC dénoncées.

Selon l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), il y aurait en France 3,8 millions de consommateurs irréguliers et 1,2 million de réguliers. En 2004, l’enquête de l’épidémiologiste Marie Choquet montrait que seulement 12 % des garçons et 15 % des filles au lycée n’avaient jamais touché au cannabis, tandis que 21 % des garçons et 7 % des filles étaient des consommateurs réguliers. En 2010, dès la 3e, c’était un élève sur quatre qui déclarait avoir été initié au cannabis.

À noter que le nombre de cancers chez les enfants de parents ayant consommé du haschich est cinq fois plus élevé. Enfin, le nombre de leucémies est multiplié par dix chez les enfants dont la mère a fumé du haschich pendant sa grossesse.

Une observation personnelle : les fumeurs réguliers ont leur volonté annihilée, tout passage à l’action leur semble généralement une montagne !

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Où acheter ?

Graines de chanvre décortiquées Bio par Amoseed.com / 5% de remise avec le code AS05

Où acheter ?

Graines de chanvre décortiquées Bio par Amoseed.com / 5% de remise avec le code AS05

Tags sur la même thématique cannabis haschich cannabis danger tétrahydrocannabinol

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous