Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le cannabis est hallucinant

Article paru dans le journal nº 67 Acheter ce numéro
  •  en Suisse, les plus de 60 ans constituent plus de la moitié de la clientèle des boutiques spécialisées en Suisse, les plus de 60 ans constituent plus de la moitié de la clientèle des boutiques spécialisées

Il fallait voir sa tête, à ce camarade dont la femme est une toute récente abonnée (mes hommages, madame). Nous venions de déjeuner, et tout de go, je lui annonce mon projet de prochain dossier : le cannabis thérapeutique. Bah dis donc… décomposé, le colosse (oui, parce que c’est un colosse). « Ah oui ? C’est un bon sujet ça ? Parce que le chichon, c’est pas notre copain, à ma femme et moi. Je te rappelle qu’on a été de la maison poulaga » (oui, parce que c’est un ancien inspecteur de police).

Les personnes âgées aussi veulent de l'herbe

Je suis sûr que vous serez nombreux, comme mon camarade, à tiquer devant cette couverture et ce dossier dédiés au cannabis. Il faut admettre que le souvenir de la jeunesse des seventies adepte du « hackick », les yeux rougis comme des rats de laboratoires, peace and love et raplapla, ricanant bêtement à tout ce qui bouge, a de quoi laisser des traces et surtout une image, disons… peu glorieuse. Quoiqu’on en connaît qui sortent du Père tranquille, du Balto ou du Rallye et n’ont pas l’air plus glorieux. En tout cas, dans l’inconscient collectif, ou du moins populaire, il reste difficile de faire rimer cannabis avec blouses blanches et thérapies sérieuses. Pourtant les études scientifiques sont là, les effets thérapeutiques également. À tel point que de nombreux états du monde ont déjà légalisé l’utilisation thérapeutique du cannabis, tout en maintenant, ce qui n’est pas incohérent, son interdiction pour des usages festifs ou récréatifs.

Dans notre dossier, vous allez découvrir le potentiel médical remarquable de cette plante, mais il y a un aspect que nous n’avons pu aborder : l’enjeu économique. Là encore, le cannabis est… hallucinant. Une rapide revue de presse permet de constater que le marché du cannabis thérapeutique légal est une véritable bombe. Sur lesechos.fr, on lit que « le cannabis légal (sera) un marché à 40 milliards de dollars » d’ici à 2021, selon l’estimation d’un cabinet spécialisé. Il engendrerait pas moins de 400 000 embauches. Comparé aux recettes enregistrées en 2017, qui atteignaient déjà 16 milliards, le bond est de 150 %. Les États-Unis se frottent les mains, puisque les projections prévoient 4 milliards de dollars de rentrées fiscales grâce à ce marché en plein boom.

Sur rts.ch, on peut lire qu’en Suisse, le cannabis légal (qui contient moins de 1 % de THC) soutient inexorablement sa croissance. En 2017, les producteurs étaient au nombre de cinq ; ils sont désormais 670. Malgré une surproduction, le marché reste très porteur, notamment grâce… aux personnes âgées. Pas de pudeur de gazelle chez nos voisins : en Suisse, les plus de 60 ans constituent plus de la moitié de la clientèle des boutiques spécialisées. Les sites de placements boursiers comme lerevenu.com invitent d’ailleurs les investisseurs à miser sur le cannabis légal, estimant à 140 milliards de dollars son chiffre d’affaires sur le marché mondial pour 2027, soit une progression en dix ans de près de 30 % annuel.

Comme quoi, il n’y a pas que l’arthrite, la sclérose en plaques, la douleur, les nausées, l’insomnie ou l’anxiété que le cannabis peut traiter. Cette plante vieille de 36 millions d’années, que l’on cultive depuis douze mille ans, soigne aussi l’économie. Pour le meilleur ou pour le pire.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Où acheter ?

Graines de chanvre décortiquées Bio par Amoseed.com / 5% de remise avec le code AS05

Où acheter ?

Graines de chanvre décortiquées Bio par Amoseed.com / 5% de remise avec le code AS05

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous