Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

L'huile de jusquiame contre les rhumatismes

Article paru dans le journal nº 39 Acheter ce numéro

Envie de jouer aux apprentis sorciers ? Voici une recette à base de jusquiame à faire soi-même qui soignera rhumatismes et autres douleurs articulaires. Attention cependant aux précautions à prendre avant de manipuler cette "maléfique".

Dans la Grèce antique, on utilisait déjà les graines de la jusquiame pour se débarrasser d’un ennemi encombrant qui, avant de sombrer dans un coma mortel, passait graduellement et inexorablement par les cases diarrhées, vomissements, fièvre, délire et convulsions. Bien des siècles plus tard, ses feuilles jetées dans un brasier dégageaient une fumée hallucinogène qui permettait aux sorcières, en rendant temporairement leurs victimes folles, de prophétiser à l’envi. D’où son nom de tabac du diable. Les médecins furent bien inspirés de mettre à profit leur art pour dompter les propriétés terrifiantes de cette plante, pour en exploiter les vertus sédatives et psychotropes et la transformer en calmant.

Cette « maléfique » a ainsi été prescrite contre les névralgies, les spasmes d’estomac, les douleurs de la vessie, les crises d’hystérie, d’épilepsie… Pour calmer l’asthme, on recommandait même d’en fumer les feuilles. C’est sous Louis XIV que le père Tranquille et le père Rousseau ont développé un baume à base de jusquiame, dont une des grandes prescriptions en friction concernait la goutte, les rhumatismes et toutes douleurs articulaires.

S’il est introuvable aujourd’hui, voici une formulation qui s’en rapproche : l’huile de jusquiame. Laissez macérer pendant deux ou trois jours 50 g de feuilles de jusquiame séchées et froissées dans 50 g d’alcool pur à 95 ° (port du masque obligatoire !). Versez dans un récipient contenant un demi-litre d’huile d’olive et réchauffez au bain-marie, sans porter à ébullition, en brassant de temps en temps pendant 6 heures. Laissez refroidir, passez à travers un linge propre, extrayez le jus et conservez-le dans une bouteille en verre foncé, bien bouchée à l’abri de la lumière, munie de l’étiquette : « Huile de jusquiame, pour application externe. Danger, poison ! ».

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous