Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Andropause : le soutien de l’alimentation

Article paru dans le journal nº 32 Acheter ce numéro
  • Andropause : le soutien de l’alimentationAndropause : le soutien de l’alimentation

Les réponses naturopathiques pour traiter l’andropause sont assez vastes et variées pour pouvoir les adapter à chaque cas, car chaque homme va réagir différemment. À noter que les conseils nutritionnels seront également utiles aux femmes concernées par la ménopause.

Les aliments riches

Privilégiez les aliments riches en zinc (huîtres, fruits de mer…), en lycopène (tomates séchées ou concentrées) en vitamine E (germe de blé, graines germées, oléagineux, huile de germe de blé…) et B9 (présents dans toutes les feuilles très vertes). On ne négligera pas non plus des apports naturels concentrés de coenzyme Q10 (30 à 100 mg/jour), de vitamine C (extraits d’acérola, d’argousier…), d’huile de kalinji (cumin noir ou Nigella sativa) et de pépins de courge (Cucurbita pepo)…

Les acides gras

Seront attentivement introduits dans -l’alimentation poissons gras, oléagineux, œufs et huiles (vierges de première pression à froid) qui associeront un tiers d’olive et deux tiers de noix, de cameline, de lin, de chanvre ou de colza. Les apports quotidiens de ces huiles dépasseront les trois cuillères à soupe par jour.

Si les fonctions hépatiques semblent plus ou moins altérées, on se souviendra que les prises d’huile de poissons des mers froides deviennent prioritaires. En effet, la conversion des oméga 3 en molécules réellement actives (les EPA/DHA) exige une présence enzymatique active (la delta-3-désaturase) sans laquelle les oméga 3 restent sous une forme moins biodisponible, surtout pour les cellules nerveuses cérébrales. Plus l’âge sera avancé et plus l’on pourra insister sur les aliments -antioxydants. Des cures de plantes antioxydantes seront à prendre en compte : camomille, cassis, curcuma, extrait d’écorce de pin, éleuthérocoque, gingembre, ginkgo biloba…

L’efficacité de la progestérone naturelle

La progestérone naturelle est synthétisée en laboratoire à partir de saponines de plantes, telles que les ignames (également appelées yams, que l’on soumet à des cascades enzymatiques spécifiques). La progestérone naturelle est un produit hormonal bio-identique avec une ...

Image description

Il vous reste encore 70% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 32, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous