Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Mieux prévenir Alzheimer en soignant les gingivites ?

Article 100% numérique
  • Mieux prévenir Alzheimer par la santé bucco dentaire ?Mieux prévenir Alzheimer par la santé bucco dentaire ?

Depuis quelques années, de nouvelles hypothèses suggèrent que l'inflammation chronique et les déséquilibres microbiens pourraient conduire à la maladie d'Alzheimer. Une bactérie responsable d’infections parodontales prénommée Porphyromonas gingivalis, détectée dans le tissu cérébral de patients atteints de la maladie d’Alzheimer, a notamment été pointée du doigt. Une récente étude apporte de l’eau au moulin de cette nouvelle hypothèse en montrant que des patients atteints de cette maladie ayant reçu un traitement contre une maladie parodontale présentent, à terme, moins de perte de matière grise.

En extrayant les données de deux cohortes de population suivies depuis plusieurs décennies, des chercheurs allemands ont remarqué que les 177 patients atteints d’un Alzheimer diagnostiqué et ayant reçu un traitement dans le cadre d’une infection parodontale (irritation ou inflammation des gencives plus couramment connue sous le nom de gingivite) avaient en moyenne une atrophie cérébrale moins importante que ceux n’ayant pas reçu ce type de traitement tout en ayant aussi été atteints de gingivite.

Cette étude apporte de nouvelles preuves scientifiques étoffant l’hypothèse d’une origine bactérienne de la maladie d’Alzheimer, hypothèse plus « optimiste » que l’hypothèse génétique, en ce sens qu’elle permet d’envisager que de simples soins dentaires pourraient permettre de diminuer l’incidence de la maladie. Ainsi, les soins dentaires feront peut-être à l’avenir partie de l’arsenal préventif contre cette maladie neurodégénérative.

Lire aussi Gérard Dieuzaide : "De graves problèmes ont une origine bucco-dentaire"

Lire aussi Prenez soin de votre bouche naturellement


Sources :

 

« Effect of periodontal treatment on preclinical Alzheimer’s disease—Results of a trial emulation approach », Alzheimer's & Dementia, 29 mai 2021.

« Porphyromonas gingivalis in Alzheimer’s disease brains: Evidence for disease causation and treatment with small-molecule inhibitors », Science Advances, janvier 2019.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous