Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Les troubles oculaires des chats et chiens

Article paru dans le journal nº 42 Acheter ce numéro
  • Les maladies oculaires des animauxLes maladies oculaires des animaux

Les yeux d’un animal en bonne santé sont clairs et brillants et la région entourant le globe oculaire est blanche. Mais si vous constatez des changements, vous devrez adapter votre réaction le plus rapidement possible. Il existe depuis de nombreuses années des vétérinaires spécialisés en ophtalmologie qui sont là pour vous aider. Mais avant de consulter, un bon maître doit « deviner » le danger.

Les signes qui doivent vous alerter

  • Si l’animal cherche à frotter ses yeux contre le sol ou avec une patte. Il peut y avoir un corps étranger planté sur la cornée ou sous les muqueuses conjonctivales.
  • L’oeil est anormalement rouge (après un voyage en voiture, la tête au vent…).
  • L’oeil coule anormalement.
  • Les paupières sont collées le matin.
  • Un pus épais s’agglutine au coin de l’oeil en formant une croûte.
  • La troisième paupière recouvre l’oeil.
  • Il y a une boursouflure sur une paupière.
  • Le cristallin s’opacifie.

Chaque symptôme – le plus petit, mais surtout le moins habituel – doit attirer votre attention.

Les premières choses à faire

Les yeux doivent être nettoyés au moins une fois par semaine avec une solution de Calendula TM (10 gouttes dans un peu d’eau tiède), ou une décoction de camomille. Utilisez une compresse. Les animaux habitués à ces soins dès leur plus jeune âge ne se débattent pas.

Vous n’avez pas à poser un diagnostic, mais vous pouvez soulager et éviter ainsi toute complication souvent due à la douleur.

Seul le vétérinaire peut examiner le fond de l’oeil, les tissus sous-jacents, la rétine. C’est lui qui diagnostiquera un glaucome, une tumeur, un manque de larmes, une infection virale, bactérienne ou fungique. C’est lui qui prescrira, en fonction des causes générales ou locales.

Par contre, votre rapidité de compréhension et d’intervention peut sauver l’oeil.

Les médicaments homéopathiques soulagent la douleur, favorisent la cicatrisation et combattent l’inflammation. Ils peuvent protéger du vieillissement.

  • DANS LES FORMES AIGUES : ils seront administrés en 5 ou 9 CH plusieurs fois par jour. Si, après 4 ou 5 prises il n’y a aucune amélioration, la consultation d’un vétérinaire est indispensable.
  • DANS ...
Image description

Il vous reste encore 70% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 42, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous