Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

L'été c'est la saison des piqûres pour les animaux

Article paru dans le journal nº 47 Acheter ce numéro
  • chien-puce-alternativesante.frchien-puce-alternativesante.fr

Chaque été, c’est la fiesta des mandibules pour tous les insectes et vont pouvoir s’installer sur la peau bien fraîche de nos animaux… et oublier les rigueurs de l’hiver. A chaque insecte sa technique… les résultats ne se font guère attendre : démangeaisons, oedèmes, rougeurs, desquamations, poil ébouriffé, fièvre, anémie… Un ennemi qu’on peut reconnaître est plus facile à combattre. Alors, montrez-vous vigilants et efficaces. Apprenez donc à rechercher les puces, les tiques, les aoûtats… Apprenez à observer les guêpes, les taons qui rodent autour de vous. Sachez que dans certaines régions, les moustiques sont dangereux. Sachez que dans d’autres régions, les fourmis peuvent s’infiltrer dans les muqueuses buccales et oculaires.

LES PUCES

Elles sont un danger réel pour la santé de nos animaux.

La salive de puce entraîne des réactions allergiques graves qui peuvent aboutir à une véritable détérioration de la peau et à des chutes de poils. Il faut traiter l’animal et l’environnement.

LES TIQUES

Elles sont responsables de la piroplasmose canine qui est une maladie grave. Elles s’adaptent dans des microclimats, là où s’étendent des prairies plus ou moins bien entretenues, des forêts, des terrains vagues  broussailleux.

Jadis, les pics d’activité se situaient au printemps et à l’automne. Aujourd’hui, il faut s’en méfier à tout moment. Elles se fixent en général sur les zones à peau fine… mais on peut les trouver partout, plus ou moins gorgées de sang. On estime que la tique doit rester fixée 48 heures pour inoculer « efficacement » l’agent pathogène. Ce qui explique que, dans les régions infestées, il ne faut pas hésiter à surveiller l’animal plusieurs fois par jour.

Quand vous l’avez repérée, prenez des précautions pour l’extraire. Vous pouvez l’étouffer avec une goutte d’huile ou de vernis à ongle, ou l’endormir avec une goutte d’éther. Prenez une pince à épiler et essayez de la « dévisser » lentement pour bien extraire la tête. Sur la plaie déposez une goutte de CALENDULA TM. Il existe des colliers anti-tiques, des produits de toute sorte… Rien ne remplace une surveillance quotidienne. Un vaccin existe, mais à ce jour, il ne confère pas une protection absolue.

Si malgré votre vigilance, une tique a réussi à provoquer une piroplasmose, il faut consulter immédiatement un vétérinaire.

Notez bien les premiers symptômes : fatigue, manque d’appétit, tremblements traduisant une fièvre élevée (souvent supérieure à 40°) et surtout une urine foncée et nauséabonde.

La piroplasmose laisse souvent des séquelles au niveau hépatique. N’hésitez pas à donner PHOSPHORUS 9 CH : 3 granules par jour pendant un mois.

LES AOÛTATS

Ce sont les minuscules larves d’un acarien du groupe des trombidions. Ils abondent dans les champs et sur les pelouses de juin à septembre. Ils se fixent sur les zones à peau fine et tout particulièrement entre les coussinets plantaires.

Chez l’homme, chez le chat et le chien, leur piqûre provoque une irritation et des démangeaisons.

LES TAONS, LES GUÊPES, LES ABEILLES, LES FOURMIS

Ils peuvent s’attaquer à nos animaux. Leurs piqûres peuvent entraîner des réactions allergiques exigeant des traitements d’urgence.

L’HOMEOPATHIE ET LES PIQÛRES D’INSECTES

Les médicaments homéopathiques ne peuvent pas « tuer » les insectes piqueurs, mais ils interviennent pour soulager les démangeaisons, la douleur, l’œdème et l’inflammation, et évitent ainsi les complications.

APIS 9 CH, est indiqué dans tous les cas. On donne 3 granules toutes les ½ heures, jusqu’à l’amélioration.

Pour les piqûres de guêpe (et surtout si on redoute que l’animal ait avalé l’insecte), donner immédiatement une dose ou 10 granules en 15 CH.

TARENTULA CUBENSIS 9 CH, quand les piqûres entraînent une inflammation avec induration localisée douloureuse. 3 granules trois fois par jour.

CANTHARIS 9 CH, si les piqûres ont provoqué la formation de grosses vésicules chaudes, très prurigineuses. Le malade recherche le contact avec le froid. 3 granules trois ou quatre fois par jour, jusqu’à amélioration.

LEDUM PALUSTRE 5 CH, convient pour toutes les démangeaisons provoquées par des piqûres d’insectes, 3 granules matin et soir (pendant toute la durée des vacances ou du week-end, ce médicament semblant agir à titre préventif).

Localement, utilisez la préparation : __

CALENDULA 1 DH+ LEDUM PALUSTRE 1 DH 
(aa qsp 60 ML)

plusieurs fois par jour.

Vous pouvez aussi soulager les démangeaisons avec du Vinaigre de cidre ;

Chez les animaux prédisposés, utilisez dès le mois de mai :

POUMON HISTAMINE 15 CH : 8 à 10 granules deux soirs par semaine.

 

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Piqures puces tiques aoutats
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous