Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

L'inositol : un anxiolytique sans danger

Article paru dans le journal nº 3 Acheter ce numéro
  • inositol-anxiolytique-naturel-alternativesante.frinositol-anxiolytique-naturel-alternativesante.fr

L'inositol, ou vitamine B7 a fait l'objet de nombreuses recherches où il a prouvé qu'il était supérieur ou équivalent aux principaux anxiolytiques prescrits couramment, sans en avoir les effets secondaires. Pourquoi ne le prescrit-on pas ? Parce que c'est trop facile à extraire.

Le taux d'inositol dans les nerfs décline avec l'âge, de même que la rapidité des réflexes. Considérée comme la vitamine de l'âge d'or, l'inositol ou la vitamine B7 est fait partie des vitamines du groupe B, un ensemble vitaminique indispensable qui est essentiel à la production d'énergie à partir des aliments ainsi qu'à l'activité du métabolisme des graisses et des protéines. Sans vitamines du groupe B, le cerveau et le système nerveux ne peuvent fonctionner adéquatement, sans compter qu'elles contribuent dans l'ensemble au maintien de la santé de la peau, des cheveux, des yeux, de la bouche et du foie. L'inositol a été longuement étudié par les scientifiques.

Des études ont été menées par le Dr C.C. Pfeiffer du Brain Bio Centre de Princeton, au New Jersey, lequel étudia l'effet de l'inositol sur les impulsions cérébrales des schizophrènes et sur celles des individus normaux. Il a noté que l'inositol avait le même effet anxiolytique que le Librium ou le Meprobamate. L'effet calmant de l'inositol peut vraiment être une aide et même une solution de remplacement (dans un processus de sevrage) pour les personnes souffrant d'anxiété et d'irritabilité. Cet élément du complexe B est de plus partie intégrante de la gaine de myéline qui recouvre les nerfs. Mais on n'en prescrit presque pas. Pourquoi ?

Interrogeons-nous sur les sources d'inositol

Les abats tels que le foie et le coeur de boeuf sont d'excellentes sources d'inositol. D'autres aliments, tels que les pains de farines complètes, le germe de blé frais, l'avoine, les noix fraîches, les légumineuses et la lécithine granulée non blanchie, constituent d'autres sources d'inositol. En général, les bactéries intestinales sont capables de convertir le glucose en inositol. Il est clair cependant qu'en état de stress on peut se demander si l'anxiété ou encore, chez certaines personnes, l'irritabilité ou l'hyperactivité, ne seraient pas reliées à une insuffisance d'inositol dans le cerveau ou à un simple blocage de son métabolisme. En clair, on ne peut pas breveter l'inositol.

Des tas d'études

Des résultats d'études portant sur l'administration d'inositol à fortes doses sur des patients souffrant de boulimie, troubles obsessionnels compulsifs, agoraphobie et dépression (tant unipolaire que bipolaire) se sont révélés prometteurs. Lors d'une étude en double aveugle sur 13 patients, le myo-inositol (18 grammes par jour) a réduit de façon significative les symptomes de troubles obsessionnels compulsifs, avec une efficacité équivalent aux antidépresseurs de la classe des ISRS et ce, sans le moindre effet secondaire.

Dans une étude en double aveugle, le myo-inositol (18 grammes par jour) s'est montré supérieur à la fluvoxamine (qui est la base de la plupart des anti-dépresseurs IRS, en termes de diminution d'attaques de panique et de prévalence d'effets secondaires). Dans une autre étude, en double aveugle avec placebo, des patients ont vu une amélioration significative de leurs symptômes avec 12 grammes par jour, sans la moindre modification des fonctions rénales, hépatiques ni modification de leurs paramètres hématologiques.

Voilà donc un produit qui pourrait être parfaitement adapté à de nombreuses personnes souffrant de troubles psychologiques divers (notamment les troubles bipolaires) et que certains médecins ne connaissent même pas. Dites-le à vos amis qui ne s'en sortent pas avec les traitements classiques.

Nota : A l'instar des antidépresseurs, son effet n'est pas immédiat et la période de latence avant de voir des résultats est de l'ordre de trois à cinq semaines ce qui correspond environ à une boîte de 200 gélules (à raison de 6 gélules par jour).

Pour accélérer son effet vous pouvez également prendre des compléments qui regroupent l'ensemble des nutriments reconnus comme activateurs de la production de sérotonine :

  • Le Safran : pour ses effets positifs sur l'humeur grâce à ses propriétés calmantes et apaisantes.
  • Le HCA limite la synthèse de glycogène dans le foie engendrant une altération métabolique de sérotonine et une réduction d'appétit.
  • Le 5-HTP combinée à la vitamine B6 pour augmenter la signalisation sérotoninergique
  • L'inositol amplifie le message sérotoninergique
Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes