Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Boissons sucrées, jus de fruits, et risques accrus de cancer

Article paru dans le journal nº 70 Acheter ce numéro
  • La consommation de jus de fruits, y compris 100 % pur jus et sans sucre ajouté est associé à un risque accru de cancer.La consommation de jus de fruits, y compris 100 % pur jus et sans sucre ajouté est associé à un risque accru de cancer.

S’appuyant sur les données de 101.257 personnes participants à l’étude NutriNet Santé (2009-2017), les chercheurs de l’Inserm ont établit un lien entre une consommation de boissons sucrées et le risque de développer un cancer.

Depuis 1990, notre consommation de boissons sucrées (c’est-à-dire contenant plus de 5% de glucides simples) a augmenté de plus de 40 %. Avec quel impact sur la santé ? Obésité, diabète de type 2, hypertension… Mais aussi, une augmentation significative de la probabilité de développer un cancer selon une nouvelle étude de grande ampleur de l'INSERM.

Selon les chercheurs français, la consommation quotidienne d’un verre de boisson sucrée, de soda et de jus de fruits pourrait ainsi augmenter de 18 % les risques de cancer , en particulier d’un cancer du sein pour les femmes.

Pour rappel, une autre étude, datant de 2010, avait déjà conclu que « sur l'ensemble des décès annuels dus au diabète et aux maladies cardiovasculaires dans le monde, environ 178 000 étaient imputables à la consommation de boissons sucrées » .

Le plus surprenant reste donc que ces chiffres concernent particulièrement la consommation de jus de fruits, y compris « 100 % pur jus » et sans sucre ajouté .

Trop de substances cancérogènes

Comment expliquer de tels résultats ? D’après les scientifiques, le lien entre les deux pourrait être l’obésité, une conséquence de la consommation excessive de sucre et un facteur de risque de nombreux cancers. Parmi les autres pistes envisagées, on retrouve :

- le développement d’une résistance à l'insuline due à l’indice glycémique élevé de ces boissons et associé à un risque accru de développer un cancer du sein

- la présence de composés chimiques cancérigènes tels que 4-méthylimidazole dans les boissons contenant des colorants au caramel ;

- la présence de pesticides dans les jus de fruits.

Le mode de vie des personnes buvant ce genre de boisson pourrait également avoir joué un rôle dans ces résultats. En effet, ils étaient généralement moins actifs physiquement et avaient également une consommation plus élevée d’énergie, de glucides, de lipides et de sodium que les non-consommateurs de boissons sucrées.

Et les édulcorants ?

Cette étude n’a pas réussi à établir de lien entre la consommation de boissons édulcorées artificiellement et le risque de cancer. Un point qu’il faut tout de même interpréter avec prudence au vu de la faible consommation de ces boissons chez les personnes étudiées et des autres publications ayant déjà établi un potentiel lien entre les deux.

 

Source : Sugary drink consumption and risk of cancer: results from NutriNet-Santé prospective cohort, British Medical Journal, juillet 2019.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Sucre Sucre jus d'orange boissons sucrées
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous