Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Régulez les sucres et les graisses

Article paru dans le journal nº 91 Acheter ce numéro
  • La berbérine joue un rôle dans la baisse de la synthèse du cholestérol.La berbérine joue un rôle dans la baisse de la synthèse du cholestérol.

Avec les beaux jours, le retour à la vie estivale avec ses apéritifs, ses barbecues et les plaisirs de la chair peuvent nécessiter le soutien d’une substance naturelle, la berbérine.

Quelle joie de sentir l’approche de la belle saison, les barbecues entre amis, les petits apéritifs… En moins de deux, l’alimentation s’enrichit en sucres et graisses.

Il existe une substance naturelle capable de soutenir votre organisme dans l’effort de régulation des métabolismes glucidique et lipidique : la ­berbérine. Il s’agit d’un alcaloïde fabriqué par différentes plantes, dont l’épine-vinette (Berberis vulgaris), utilisée depuis longtemps par les médecines ayurvédique et chinoise. Réputée pour ses multiples actions (antifongique, stimulante hépatique, anti-inflammatoire, diurétique, etc.), elle a fait l’objet de nombreuses études scientifiques.

Mécanisme de régulation

Ces études ont permis de montrer par quels mécanismes la berbérine exerce une influence sur ces nombreuses fonctions. Elle stimule l’activité d’une enzyme appelée AMPK (protéine kinase activée par l’adénosine-monophosphate). Or, des médicaments comme la metformine (un antidiabétique oral) ont un mécanisme d’action similaire. Par cette propriété, la berbérine joue un rôle dans la baisse de la synthèse du cholestérol et des triglycérides, la lipogénèse (fabrication de graisse), la modulation de la sécrétion d’insuline, l’absorption du glucose, l’oxydation des acides gras par les muscles, etc.

La prise de berbérine permet, entre autres, de faire baisser la glycémie et d’augmenter la sensibilité à l’insuline, ce qui est particulièrement intéressant en cas de diabète de type 2 ou de syndrome métabolique. Mieux encore, elle permet de viser la glycémie par d’autres mécanismes, comme sa capacité à inhiber l’alpha-glucosidase qui mène à une diminution de l’assimilation du glucose directement au niveau intestinal.

Lire aussi Prévenir et contrer le diabète de type 2

Par ailleurs, en augmentant l’absorption du LDL cholestérol par le foie, la berbérine permet de limiter son taux circulant. Au niveau intestinal, elle n’est pas inactive puisque sa présence dans l’organisme réduit l’inflammation et ses conséquences sur la muqueuse, et protège en partie l’intestin d’une consommation excessive d’alcool.

Quelques précautions

Toutefois, au vu de l’efficacité de la berbérine, il est important de prendre conseil auprès d’un thérapeute professionnel, notamment pour identifier les risques d’interactions médicamenteuses. En outre, la prise de berbérine est déconseillée aux personnes souffrant de troubles hépatiques ou cardiaques, les femmes enceintes et, bien sûr, les enfants. Naturel ne rime pas avec automédicamentation aveugle, on le dit souvent.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous