Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

"L’addiction au sucre
est mésestimée"
s'alarme Denys Coester

Article paru dans le journal nº 83 Acheter ce numéro
  • Denys Coester, docteur en hypnose.  Denys Coester, docteur en hypnose.

Début XXe siècle, on consommait en France par an et par habitant à peine un kilo de sucre. On dépasse aujourd’hui les trente kilos. Le sucre est partout et son pouvoir addictif avéré par de nombreuses études scientifiques. Un pouvoir assez puissant pour que Denys Coester, médecin anesthésiste et hypnothérapeute propose une méthode pour en décrocher, comme on décroche d’une drogue.

Alternative Santé. Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire ce livre ?

Denys Coester. Je pratique l’hypnose depuis 2006. Je m’y suis intéressé pour traiter les douleurs et l’anesthésie. Il y a sept ou huit ans, un peu par hasard, j’ai aidé une collègue qui souhaitait arrêter la cigarette. C’était la première fois que j’appliquais l’hypnose pour autre chose que la douleur. Il s’est avéré que ça a parfaitement fonctionné. Du coup, je me suis plongé dans l’arrêt du tabac et j’ai découvert que l’addiction à la cigarette est aussi une addiction au sucre.

A. S. Comment ça ?

D. C. C’est le neurobiologiste et directeur de recherches à l’Inserm, Jean-Pol Tassin, qui a avéré que la nicotine seule ne rend pas dépendant, contrairement à ce que tout le monde affirme. Les fumeurs sont plus accros au sucre contenu dans la cigarette qu’à la nicotine. Sans sucre, les cigarettes seraient parfaitement infumables. C’est via ­l’addiction à la cigarette que j’ai pris conscience que l’addiction au sucre était mésestimée, peu étudiée alors qu’elle est très puissante.

A. S. Vous rappelez dans votre ouvrage que notre consommation de sucre est passée de moins de 1 kilo à 30 kilos en une cinquantaine d’années. Comment expliquer cette explosion de la consommation du sucre ?

D. C. Par l’industrie agroalimentaire et les plats industriels. Dans toutes ces préparations, il y a des exhausteurs de goûts qui sont du sucre. On n’en parle pas assez, mais j’aime citer le matraquage de ­l’industrie du sucre contre l’industrie du gras. Vous voyez partout des produits industriels à 0 % de matière grasse. Les deux seules choses qui donnent du goût aux aliments, c’est le gras et le sucre. Si vous retirez du gras à un aliment, il faut rajouter du sucre pour qu’il soit appétissant. Ce qui est bien pire encore.

A. S. Comment se fait-il qu’en mangeant des plats industriels on atteigne moins vite la sensation de satiété. Comment joue le sucre sur la satiété ?

D. C. Le sucre appelle le sucre. Quand vous prenez un produit industriel dont l’index glycémique est élevé comme la farine blanche raffinée, vous allez avoir un pic d’insuline extrêmement rapide. Qui dit pic d’insuline rapide et excessif dit hypo­glycémie ­réactionnelle. Qui dit hypo­glycémie dit sensation de faim. De plus, les pics d’insuline à répétition ont pour première conséquence la résistance des cellules à l’insuline et c’est la porte ouverte à des maladies comme le diabète ou le syndrome métabolique.

A. S. Vous dites que le gras est source d’énergie. C’est plutôt à contre-courant de ce que l’on entend en général. Pouvez-vous nous expliquer ces points ?

D. C. En tout premier point, ­effectivement le cerveau est le principal consommateur de sucre. Mais ce n’est pas une raison pour manger du sucre. C’est notre foie qui fabrique le sucre essentiel à notre cerveau à partir du glycogène. Il transforme des graisses en sucre. Les produits de dégradation des lipides entrent dans le cycle ...

Image description

Il vous reste encore 80% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 83, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Où acheter ?

Herbe d’orge en poudre bio par Amoseeds.com (5 % de remise avec le Code AS05)

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous