Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le cerveau rongé par les pesticides

Article paru dans le journal nº 35 Acheter ce numéro

Déjà mis en cause dans la genèse de la maladie de Parkinson, les pesticides sont aujourd’hui suspectés – du moins certains d’entre eux – de participer à l’émergence des maladies d’Alzheimer et de Huntington, ainsi que de l’autisme. En effet, lorsque ces substances sont absorbées, elles induisent la production de radicaux libres en telle quantité que les capacités d’élimination de l’organisme sont rapidement dépassées. Il s’ensuit une profonde perturbation des microstructures du neurone si une complémentation par antioxydant puissant n’est pas rapidement mise en place et de là, une neurodégénérescence. Au banc des accusés, la roténone, la pyraclostrobine, la trifloxystrobine, la famoxadone et la fénamidone.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Sur le même sujet
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous