Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Pour lutter contre les effets du stress mettez-vous au benjoin

Article paru dans le journal nº 38 Acheter ce numéro

Le baume de benjoin, réputé en Asie depuis de millenaires pour stimuler l'enthousiasme, aide à lutter contre les idées noires et le stress. En massage, associé à de l'huile végétale, il sera également efficace contre l'acné, la couperose ou encore le psoriasis.

Voici un remède millénaire pour amorcer la rentrée en douceur. Et c’est un arbre asiatique qui en est la source : le styrax, Styrax benzoe plus précisément. Si le nom de cet arbre pouvant atteindre les 30 mètres ne vous dit rien, sachez que c’est en incisant son écorce que l’on récolte le bien connu benjoin.

À partir du mois de mai, on recueille ce que l’on appelle les « larmes du styrax », par de petites mais profondes incisions de l’écorce, à l’aide d’un couperet nommé « parang ». Le baume de benjoin, ou baume des moines, n’est autre que l’huile essentielle extraite de l’exsudation de l’écorce. Elle revêt pour les Asiatiques une dimension toute particulière, aussi purificatrice que spirituelle. C’est que ses effluves, chauds, résineux et sucrés (voire vanillés) sont censés agir très favorablement sur les émotions.

Les guérisseurs de Sumatra l’emploient pour chasser les idées noires que l’on peut ruminer en boucle, les tendances dépressives et suicidaires, car le benjoin est réputé pour développer l’enthousiasme et la jovialité. Il est un allié précieux pour quiconque souhaite reprendre le contrôle de ses émotions et lutter contre l’épuisement émotionnel, la tension, le stress, voire les migraines. En outre, on l’utilise pour ses vertus désinfectantes et curatives. Excellent antiseptique pulmonaire, cicatrisant hors pair, il a des propriétés dermatologiques avérées, notamment pour soulager les gerçures ou les craquelures liées à la sécheresse de la peau.

Pour traiter l’acné, la couperose ou le psoriasis, des massages de benjoin dilué dans de l’huile végétale (d’avocat, de macadamia ou de jojoba) seront des traitements à tester sans risque… voire à adopter. Si vous trouvez aisément du benjoin dans les officines bio, vous pouvez préparer vous-même une teinture mère. Optez pour des larmes de styrax sous forme entière ou réduite en poudre bio, faites macérer 100 g dans un demi-litre d’alcool à 80° pendant dix jours en agitant de temps à autre et filtrez à travers un tissu.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous