Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

La mémoire, une question de sport

Article paru dans le journal nº 69 Acheter ce numéro

Si l’on connaissait l’impact bénéfique de l’activité physique sur le fonctionnement du cerveau, ses effets à court terme sur la mémoire sémantique n’étaient pas démontrés.

C’est chose faite, selon une toute récente étude exposant des conclusions inattendues : l’activité physique stimulerait les réseaux neuronaux de la mémoire sémantique dès la première séance d’exercice.

Âgés de 55 ans à 85 ans, en bonne santé et sans antécédents de troubles cognitifs, 26 individus ont été soumis à un test de reconnaissance de noms, célèbres ou inconnus. Après trente minutes d’activité d’intensité modérée sur un vélo, les participants reconnaissaient davantage de noms qu’au deuxième jour, sans exercice.

Parallèlement, les scientifiques ont observé par IRM une stimulation du fonctionnement des circuits neuronaux de la mémoire sémantique après cet effort. Représentant une partie de la mémoire à long terme, responsable entre autres des connaissances communes et acquises comme le langage, la mémoire sémantique se renforce donc via la pratique d’exercices d’aérobie, à l’instar des muscles.

Un entraînement « cardio » régulier permettrait une amélioration des capacités cognitives.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Sport sport Mémoire
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous