Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Mélatonine végétale

Article paru dans le journal nº 94 Acheter ce numéro
  • La présence de la mélatonine active la réactivité des radicaux libres.La présence de la mélatonine active la réactivité des radicaux libres.

Cela fait bien des années que l’on parle de mélatonine. Cette hormone, fabriquée par l’organisme à partir de la sérotonine, est connue pour son action régulatrice des rythmes biologiques. Un laboratoire propose une alternative à partir d’extraits naturels. Un progrès qui mérite une réelle attention.

La mélatonine est bien connue. Cette hormone est célèbre pour être une grande régulatrice des cycles circadiens, c’est-à-dire des rythmes biologiques qui se font sur 24 heures, et qui concernent beaucoup de fonctions physiologiques : alternance des périodes de veille et de sommeil, régulation de la température corporelle, évolutions du niveau de vigilance, etc. La mélatonine joue également un rôle antioxydant important, puisqu’en traversant facilement la barrière hémato­encéphalique, elle a la capacité (grâce aux particularités de sa structure moléculaire) de protéger les cellules cérébrales de l’attaque de radicaux libres. Tandis que cette activité est observable dans les cellules saines, il a été constaté que dans certaines cellules cancéreuses cet effet est inversé, et que la présence de la mélatonine active la réactivité des radicaux libres, provoquant ainsi l’apoptose (déclenchement de la mort cellulaire par autodestruction) de ces cellules.

Lire aussi « La sieste, ça ne s’improvise pas » - entretien avec Brice Faraut

Souvent synthétique, enfin naturelle

La mélatonine est fabriquée par l’organisme à partir de la sérotonine (un neuro­transmetteur) par la glande pinéale principalement et par la rétine. La mélatonine synthétisée par la glande pinéale va circuler dans le sang, tandis que celle qui est fabriquée par la rétine va agir comme une hormone paracrine, c’est-à-dire qu’elle va exercer son effet sur les cellules voisines de son lieu de fabrication. L’obscurité est une condition importante pour la qualité de la sécrétion de mélatonine, son pic de concentration se situant autour de deux heures du matin.

Si l’on trouve souvent de la mélatonine en complément alimentaire, une grosse partie de cette production est d’ordinaire et majoritairement d’origine synthétique (faisant intervenir de la pétrochimie !), ou, beaucoup plus rarement, d’origine animale, extraite du cerveau de porcs notamment. Ces sources n’étant pas satisfaisantes éthiquement pour beaucoup d’entre nous, il existe heureusement une alternative végétale. En effet, de nombreux végétaux contiennent de la phyto­mélatonine (noix, noisettes, tomates, oignons, cerises, bananes, avoine, etc.), mais en faible quantité, d’où l’intérêt de l’extraire et de la concentrer, afin d’atteindre un dosage suffisamment efficace. C’est le cas d’un produit qui associe de la mélatonine extraite du millepertuis et de la passiflore biologique, garantissant ainsi un complément alimentaire éthiquement convenable et efficace pour lutter contre les difficultés de sommeil lors d’une altération de l’équilibre des cycles.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Sommeil hormones mélatonine végétale animale synthétisé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous