Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Les chaleurs et leurs troubles chez nos animaux

Article paru dans le journal nº 32 Acheter ce numéro
  • chienne-chaleurs-homeopathie-alternativesante.frchienne-chaleurs-homeopathie-alternativesante.fr

Lors des chaleurs tous les organes l'appareil génital d'une femelle (chien ou chat) peuvent être perturbés, plus ou moins gravement : perturbation visible extérieurement (écoulement – troubles du comportement – modification des mamelles) ou perturbation qu’on peut deviner par un changement de l’état général (fièvre – douleurs abdominales – prise de poids – troubles de l’appétit).

Chez les chiennes

Les premières chaleurs surviennent à l’âge de 6 à 12 mois (en fonction de la race), puis de façon régulière tous les 6 à 10 mois. La fin de la première semaine est souvent le moment favorable à l’accouplement. La vulve est plus ou moins enflée, et un écoulement séro-sanguinolent s’installe. C’est à ce moment que la femelle accepte les mâles.

Les chaleurs durent environ 3 semaines - et si vous ne voulez pas de bébés, il faut surveiller votre chienne. Il faut vous inquiéter si les chasses durent trop longtemps, si l’écoulement devient purulent, si l’appétit est modifié, si l’abdomen est douloureux. Consulter un vétérinaire devient indispensable.

La gestation (si l’accouplement a eu lieu) dure entre 63 et 65 jours. Le diagnostic de gestation peut être établi cliniquement, mais s’il y a le moindre doute, on peut faire appel à la radiologie ou, mieux, à l’échographie.

Si la femelle n’a pas été couverte, elle fait souvent, deux mois après les chaleurs, des troubles identiques à ceux d’un accouchement, et que l’on appelle « grossesse nerveuse ».

Chez les chattes

Les premières chaleurs apparaissent entre 6 et 9 mois, mais il existe des pubertés précoces vers l’âge de 4 mois ! Puis, il y a une succession, souvent interrompue de cycles sexuels, qui durent entre 8 et 15 jours… Qui ne connaît le cri des femelles siamoises, qu’on dit en chaleur une semaine sur deux ?

La chatte présente une ovulation provoquée, ce qui veut dire qu’il n’y a pas d’ovulation sans accouplement ou stimulus vaginal.

Une chatte en chaleur est un spectacle permanent : miaulement, contorsions, aplatissement au sol, recherche de caresses, agressivité ou besoin de caresses… Ce qui explique que la castration ou ovariectomie est le meilleur moyen de rendre heureuses nos chattes, si on ne veut pas qu’elles ...

Image description

Il vous reste encore 70% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 32, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Sexualité homéopathie chaleurs
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous