Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

L’aromathérapie et le chien : un excellent ménage

Article paru dans le journal nº 61 Acheter ce numéro

Chats, chiens, chevaux et animaux d’élevage en tous genres peuvent, eux-aussi, profiter des étonnantes propriétés des huiles essentielles aromatiques. Comme pour les humains, elles sont efficaces quant à la santé de nos compagnons, en particulier le chien. HE, mode d’emploi avec Nelly Grosjean, aromathérapeuthe.

L’aromathérapie ou l’usage des huiles essentielles (HE) aromatiques pour prévenir et guérir la maladie, est une thérapeutique puissante. L’huile essentielle, l’hydrolat ou hydrosol sont les deux produits de la distillation d’une plante aromatique obtenus par distillation lente à la vapeur d’eau.

« Aujourd’hui, explique Nelly Grosjean, la plupart des vétérinaires qui utilisent l’aromathérapie font également appel à l’homéopathie, l’ostéopathie. D’ailleurs, l’aromathérapie peut très bien s’associer à un traitement homéopathique ». Les vétérinaires tiennent également compte des rapports émotionnels, relationnels de l’animal et de son maître. C’est indispensable.

Aroma pour tous

Les huiles essentielles concernent tous les animaux et même ceux d’élevage. Avec des résultats visibles que le chimiste français René Gattefossé avait décrits, au début du XXe siècle, dans son premier livre sur l’aromathérapie, après avoir testé ses huiles sur des chiens et des chevaux. Qu’est ce que l’aromathérapie peut offrir à nos amis ?

Anti-infectieuses, antiseptiques, revitalisantes, elles sont un parfait complément aux bons soins de l’animal, améliorent les défenses immunitaires et augmentent donc la résistance à la maladie. Elles s’appliquent en prévention et en traitement des maladies courantes chez les animaux : infections d'oreille, éruptions, morsures, coupure, problèmes de digestion…

L’aromathérapie et le chien

Cet ami fidèle est un formidable compagnon de voyages. Il court, il chasse, il fouine, il s’amuse. Sa réelle liberté est dans la nature. Prévenir et guérir efficacement le concerne tout particulièrement. En général, le chien n’apprécie pas trop les huiles essentielles.

Est-ce parce qu’ils ont deux cent millions de récepteurs nasaux et que nous n’en avons que 50 millions ? Avant toute chose, il faut, pour leur odorat, impérativement diluer les huiles essentielles en ajoutant une à deux gouttes d’huile végétale pour 5 mls. Ne donnez pas plus de trois huiles à la fois à un chien.

Choisissez un moment tranquille pendant lequel vous pouvez, avec votre chien, vous concentrer sur les huiles essentielles. Evitez le moment du repas. Prenez chaque bouteille l’une après l’autre, débouchez-la, tenez la fermement et présentez  la doucement à votre chien jusqu’à ce que vous voyez sa truffe bouger. Il est prêt.

Certains animaux ont envie de venir plus près de la bouteille et même de la lécher, d’autres préfèrent rester à une distance raisonnable et simplement respirer l’huile essentielle. L’huile, dans la bouteille s’évapore lorsque celle ci est ouverte. L’animal  absorbe les effets même si la bouteille est à une certaine distance. Si vous bougez la bouteille, la reculez ou l’avancez, vous allez voir si l’animal suit l’odeur ou pas. Lorsqu’il en a assez, il va bouger de lui même.

Ses réactions

Il est important d’évaluer la réponse de votre animal à chaque huile avant de les lui appliquer. Ne les utilisez pas si l’animal n’en veut pas.

Signes d’un grand intérêt : il sent intensément pendant un long moment, il se lèche les babines, tente de lécher la bouteille, vous suit lorsque vous avez la bouteille d’huile à la main, se roule sur le dos…

Signes d’un intérêt modéré : il sent brièvement, regarde ailleurs, lèche la bouteille et se détourne de la bouteille.

Pas d’intérêt du tout : il renifle et quitte la pièce...

Si votre animal ne trouve aucun intérêt à l’huile essentielle que vous lui proposez, tentez une nouvelle approche le lendemain.  Représentez lui pendant quelques jours.

N’utilisez pas les huiles essentielles pendant plus de deux semaines sans l’avis d’un professionnel.

Les symptômes

Abattement : votre chien chasse ou il a une fiancée ? Qu’importe, il est épuisé. Pour lui, repos, calme et diète pendant 24 à 48 heures avec eau à volonté. Lors de la reprise de l’alimentation, coupez la portion journalière en deux ou trois prises.

Ajoutez dans l’eau de boisson 1 à 3 gouttes d’huile essentielle d’orange pendant 48 heures et selon le poids de l’animal. Puis 1 à 3 gouttes d’huile essentielle de romarin pendant une semaine. Les épuisements non résolus par cette méthode relèvent d’une consultation chez le vétérinaire.

Empoisonnement : dans les cas d’urgence, appelez le vétérinaire puis administrer un vomitif  et donnez 1 goutte d’huile essentielle de menthe chaque heure pendant cinq à six heures.

Purges : avant de vermifuger un chien avec un vermifuge aromatique, il est bon de le purger. Si on a choisi une vermifugation aux huiles essentielles, la purge sera de la magnésie ou du chlorumagène (en pharmacie). Par tranche de poids de dix kilos, il faut une cuillère à café de l’une ou de l’autre, deux fois par jour pendant trois jours.

Dans les vermifuges allopathiques traditionnels, il y avait souvent un purgatif. La purge d’huile de ricin est à utiliser pour les grands nettoyages en cas de problèmes digestifs, rhumatismes, paralysies, en alternance avec magnésie et chlorumagène sur 3 jours. La dose est d’une cuillère à soupe par 140 kg de poids.

Maladies bactérienne ou infectieuses : quelles qu’elles soient, elles relèvent du même traitement : les huiles essentielles de l’aromatogramme ou la formule idéale correspondant à la composition APH (Laboratoire Vie’Arôme) : HE Thym, cannelle, coriandre, girofle, muscade, pin, sarriette, ylang-ylang à laquelle on ajoute un même volume d’HE d’origan. 3 gouttes du mélange 3 fois par jour par 10 kg de poids. Une cure de chlorure de magnésium à raison de 20 g par litre d’eau, une cuillère à soupe par 10 kilos de poids, deux fois par jour. Chez l’animal, le chlorure de magnésium renforce l’immunité naturelle et augmente la résistance à la maladie.

En diffuseur d’arôme fonctionnant en permanence : pour 100 ml

 

  • HE lavandin 40 ml,
  • HE thym 10 ml,
  • HE origan 10 ml,
  • HE eucalyptus 20 ml,
  • HE menthe 5 ml
  • HE cannelle 5ml, HE romarin 10 ml.

 

Maladies du poil et dermatoses

Le remède souverain, le chlorure de magnésium : 20 g par litre d’eau et un demi verre deux fois par jour. Un second remède consiste à ajouter de la levure alimentaire dans les pâtées, ce qui devrait maintenant être une pratique habituelle. Un troisième remède possible consiste à appliquer deux fois par jour les compositions suivantes : hydrosol de cèdre thym et lavande et HE de térébenthine, de lavande et de pin à parts égales. Appliquez régulièrement ces compositions jusqu’à amélioration totale.

Puces : c’est l’un des ennemis numéro un du chien.
Utilisez ces formules aromatiques :

 

  • HE térébenthine ½ volume
  • Huile d’olive ou alcool à 90° ½ volume
  • HE menthe ¼ volume
  • Huile d’olive ou alcool à 90° ¾ de volume
  • Litière de feuilles de menthe (les puces n’aiment pas)
  • HE lemon grass (surtout en pays tropicaux)

Pour avoir un beau poil

Le chien a besoin de compléments vitaminiques du groupe B qu’il trouvera dans les levures alimentaires qui seront ajoutées régulièrement dans sa pâtée. Les frictins du poil à l’huile essentielle de térébenthine (de bonne qualité) peuvent améliorer la brillance du poil, en l’assainissant.

Fracture : pour conforter le traitement du vétérinaire, broche, attelle ou plâtre, ajoutez un cataplasme d’argile qui va accélérer la restructuration osseuse.

Cataplasme d’argile : prenez de l’argile en morceaux, faites dissoudre dans de l’eau, dans un plat en verre ou en terre, avec une cuillère en bois. Ne mettez pas  en contact avec le métal ou le plastique. Lorsque la pâte est onctueuse, posez dans une gaze de deux cm d’argile et trouvez un moyen pour la faire tenir avec des bandes ou des torchons.

Vous pouvez appliquer directement l’argile sur la peau, le seul inconvénient est que l’on arrache beaucoup de poils pour enlever le cataplasme. Celui-ci est conservé au moins 3 heures puis renouvelé pendant deux à trois semaines, le temps de réparation de la cassure.

Pendant cette période, ajoutez de la levure alimentaire dans l’alimentation du chien (2 grosses cuillères à soupe par jour par dix kilos de poids), de l’huile de germe de blé (1 cuillère à café par jour) et une cure de chlorure de magnésium, à raison de 20 g par litre d’eau et un demi verre deux fois par jour dans l’eau ou la pâtée (le chlorure de magnésium est très salé).

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous