Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Rhume : l'accompagner plutôt que lutter

Article paru dans le journal nº 28 Acheter ce numéro
  • Rhume : l'accompagner plutôt que lutter

On ne soigne pas un rhume, on l’accompagne pour qu’il ne crée pas trop de dégâts et de complications. On dit toujours : « Un rhume bien soigné : huit jours, pas soigné : une semaine ». Conseils de remèdes naturels et homéopathiques pour se remettre d'un rhume au mieux.

Article mis à jour le 07/10/2021 par Arnaud Lerch

Prévention du rhume : que faire ?

Infection courante des voies respiratoires supérieures en hiver, le rhume peut-être causé par plusieurs centaines de virus différents. Nez congestionné ou qui coule, éternuements, mal de gorges, les symptômes sont généralement bénins mais désagréables. Lorsque la saison critique des rhumes arrive (décembre à février généralement) et que les gens commencent à se moucher autour de vous, que faire pour l'éviter ? 

En plus des gestes d'hygiène et de prévention bien connus comme le lavage de main, la sagesse est déjà de ne pas encombrer l’organisme avec une nourriture encrassante et de s'accorder de bonnes nuits de sommeil.

Ensuite, il y a la méthode utilisée en yoga pour entretenir un cavum propre, c’est la pratique de « néti », qui consiste à mettre de l’eau dans un « lota » (vendu en diététique) ou simplement une théière, dans laquelle on met une cuillère à café de sel de mer non raffiné. Mode d'emploi de ce nettoyage profond des narines.

  • Se pencher sur le lavabo en tournant la tête sur le côté. Appliquer le goulot contre la narine supérieure et verser. Un circuit interne s’établit et l’eau salée sort par la narine inférieure.
  • Recommencez dans le sens inverse,puis mouchez pour vider le nez.
  • Nota : Si l’on ne se penche pas assez en avant, l’eau coule dans la gorge. Par ailleurs, le circuit s’établit mieux en entrouvrant la bouche.

Enfin, en période critique, avec la pollution ajoutée, on peut appliquer de l’homéoplasmine (en pharmacie) dans le nez matin et soir, et prendre chaque jour 1 à 2 g de vitamine C
naturelle ou mieux, de la vitamine C liposomale, beaucoup plus puissante.

Premiers gestes en cas de rhume : infusion, inhalations, homéopathie, vitamine C

Ceci peut arriver très vite en quelques heures. Le nez est pris. On a la « grosse tête » avec ou sans céphalée. On se sent un
peu fiévreux. Ne pas faire de « néti » pendant cette période d’irritation des muqueuses.

Optez plutôt pour :

  • Sureau (fleurs) : infusion 10 minutes, 4 à 5 tasses par jour surtout avant de se coucher dans le but de transpirer. Vous pouvez également prendre du sirop de sureau.
  • Bains de bras (capillothérapie du Dr Salmanoff) : tremper les bras dans de l’eau à 37° dans un lavabo et rajouter de l’eau chaude pour monter progressivement en 5 minutes la température à 43 - 44°. Maintenir ensuite cette température pendant 20 minutes à l’aide d’un thermomètre de bain. Cela fait transpirer abondamment le visage et le cou. La tête est décongestionnée et le soulagement est immédiat.
  • Inhalation sèche : voir notre article sur ce procédé
  • Climarome du Dr Valnet (en parapharmacie) ou Respir'aroma : sur le mouchoir ou l’oreiller.
  • Vitamine C naturelle à diffusion lente ou vitamine C liposomale : 1 à 3g par jour.

Quand le rhume s'installe : tisanes conseillées et remèdes homéopathiques

  • Bouillon blanc (Verbascum thapsus) : infusion 10 minutes, bien filtrer, à raison de 3 à 4 tasses par jour. Plante émolliente, expectorante.
  • Infusion de sauge (Salvia officininalis) pour ses propriétés antivirales et antibactériennes. Une infusion matin et soir (une cuillerée à café par tasse).

En homéopathie, les remèdes sont multiples et variés selon les troubles

Sur un plan général, prendre :

  • Diphterotoxinum 200 K : 1 dose
  • Arum Triphyllum 12 CH : 20 gouttes 3 fois par jour

Si coup de froid humide :

  • Dulcamara 15 CH : 1 dose

Si écoulement irritant :

  • Allium Cepa 9 CH : 20 gouttes 3 fois par jour

Si écoulement, toux et yeux rouges et engourdissement
cérébral :

  • Euphrasia 9 CH : 20 gouttes 3 fois par jour

Fin de rhume

Il y a épaississement des mucus, alterner dans la journée :

  • Hydrastis 15 CH : 20 gouttes 3 fois par jour
  • Kali Bichromicum 9 CH : 20 gouttes 3 fois par jour
  • Inhalations avec Calyptol inhalant (en pharmacie) : 2 à 3 fois par jour. Ceci évite que les sinus se bouchent et que le rhume ne dégénère en sinusite.

Clôturer avec :

  • Aviaire 200K : 1 dose afin d’éviter les rechutes.

NB : un rhume qui ne passe pas tout seul n'est pas un rhume, mais probablement une autre pathologie. Sans signe d'amélioration rapide, consulter un médecin !

 

Lire aussi Bien se remettre d’une infection virale

Référence :

"Extra Dose of Vitamin C Based on a Daily Supplementation Shortens the Common Cold: A Meta-Analysis of 9 Randomized Controlled Trials", Biomed Res Int. 2018.

 

 

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Rhume de cerveau Coryza

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous