Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

L’état borderline, mal psychique du siècle ?

Article paru dans le journal nº 63 Acheter ce numéro
  • LL'état borderline se caractérise notamment par une difficulté à s'identifier.

Se trouver « à la limite ». C’est, en substance, ce que veux dire borderline en français. Appliqué à la psychiatrie, ce terme signifie que la personne se situe dans une zone bien à elle, oscillant entre névrose structurée et psychose avérée. Véritable enjeu de société, cet état pose aussi de sérieuses questions sur les traitements appropriés. Qui existent, sans recours obligatoire aux médicaments.

«Je me sens parfois hystérique. Je me dédouble. Je crie sur les enfants, car je n’ai pas d’autorité. Je suis folle. Je prends des cuites en permanence, je fume, je fais l’amour sans préservatif. Je ne sais pas comment m’aimer. J’ai un comportement d’adolescent ». Voilà ce que peuvent entendre les thérapeutes de la bouche de patient(e)s présentant un état limite, diagnostiqués borderline. Une hyperémotivité, des réactions excessives et soudaines sans raison apparente, mais aussi une grande instabilité des relations interpersonnelles, une mauvaise appréciation de l’image de soi et des efforts effrénés pour éviter les abandons comptent parmi les manifestations et les symptômes caractéristiques de ce trouble de la personnalité.

À la frontière entre deux états

Historiquement, en 1900, on distingait les névroses – phobique, hystérique ou obsessionnelle – et les psychoses – schizophrénie, syndromes délirants, paranoïa. La personne borderline n’appartient ni à la psychose ni à la névrose. Elle a par moment des pertes de contact avec la réalité. À d’autres instants, elle fonctionne comme un névrotique. De tels patients peuvent adopter tour à tour des traits de personnalité liés à diverses pathologies. Aujourd’hui, le « trouble de la personnalité borderline » constitue une entité clinique reconnaissable, dont certaines des caractéristiques se retrouvent dans d’autres maladies. Si l’on en reprend synthétiquement les critères essentiels, on constate principalement :

  • La peur de l’abandon et du rejet ;
  • L’instabilité de l’humeur ;
  • La difficulté à contrôler les actions, les réactions, les pulsions, les actes impulsifs souvent néfastes ;
  • Les relations interpersonnelles instables ;
  • Une difficulté avec l’intimité ;
  • Une dissociation et une méfiance importante en présence de stress.

Cette souffrance se caractérise notamment par une difficulté à s’identifier et à exister en tant qu’individu ; par un manque d’attention et de soin dans l’enfance, par un problème d’attachement avec des carences affectives ; par une difficulté à trouver sa place, à distinguer ses frontières – le patient borderline navigue entre un sentiment d’abandon et une angoisse de l’intrusion – ; par une absolue nécessité à tester sans discontinuer ses limites dans l’idée de rester libre, non conforme, et de rejeter les normes ; par des troubles narcissiques le poussant inconsciemment à être désiré puis rejeté.

L’enfant borderline

Dès le plus jeune âge, on peut noter chez l’enfant concerné des problèmes de conduite, une agressivité contre lui-même, des symptômes dépressifs, des troubles du sommeil et alimentaires. Son tempérament est difficile : agité, impulsif, inattentif et fonctionnant sur un mode « tout ou rien », mais aussi agressif, coléreux, jaloux…

Une hyperactivité durant l’enfance ­associée à un traumatisme (abus verbaux, sexuels et physiques) peut représenter une conjoncture propice à la personnalité borderline à l’âge adulte. Un tel enfant a également ...

Image description

Il vous reste encore 78% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 63, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous