Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Acné de la femme adulte : cinq astuces naturelles essentielles pour vous en sortir

Article 100% numérique
  • Traiter son acné au naturel c'est possible !Traiter son acné au naturel c'est possible !

Quand l’acné persiste ou pointe le bout de son nez après l’âge de 25 ans, cela peut fortement impacter le moral. S’engage alors une longue et onéreuse quête du produit ou de la méthode parfaite pour s’en débarrasser. Emanuelle Haudegond, spécialiste de la peau cumulant trente années d’expérience clinique et créatrice d’un site de référence sur l’acné de la femme adulte, nous confie ses solutions simples et naturelles. Deuxième article de notre série sur l’acné de la femme adulte.

Foie, digestion, glycémie, stress… Chaque acné peut avoir une cause différente. Ainsi, avant d’utiliser une astuce naturelle pour aider à traiter votre acné, le premier réflexe est d’abord d’en chercher la cause profonde (voir notre article « Acné de la femme adulte : comprendre les causes pour traiter le problème de fond »). Une fois cette cause identifiée ou soupçonnée, voici quelques astuces naturelles pour traiter les causes profondes, souvent liées à un état inflammatoire.

1/ Aider son foie… en douceur !

Durant ses trente années d’expérience clinique avec des femmes adultes atteintes d’acné rebelle, Emanuelle Haudegond a remarqué que la plupart d’entre elles ont un foie fatigué. Elle conseille donc d’agir sur ce point, mais avec une subtilité importante : y aller en douceur. Comme elle l’explique : « Avec la phytothérapie, sur un foie fatigué, il faut y aller doucement sinon cela peut empirer la situation. Commencez donc plutôt par une cure de citron ou une bouillotte apposée sur le foie le soir avant d’envisager une cure à base de chardon-Marie, de radis noir ou d’artichaut. »

2/ Du magnésium transcutané pour refaire ses stocks rapidement

Premier minéral que l’on perd lorsque l’on est stressé, nous sommes tous plus ou moins carencés en magnésium. Or cette carence peut avoir une incidence sur de nombreux mécanismes de santé puisque le magnésium participe à des phénomènes comme l’ovulation ou la stabilisation de la glycémie. Emanuelle Haudegond conseille le magnésium transcutané : « Il y a encore débat scientifique sur ce point, mais mon expérience avec ma clientèle m’a montré que cette forme de magnésium fonctionnait mieux et surtout très rapidement. J’apprécie notamment tous les magnésiums issus de sources marines comme le magnésium Zechstein, extrait dans une ancienne mer souterraine aux Pays-Bas, qui est très pur et naturel. »

Lire aussi Acné de la femme adulte : comprendre les causes pour traiter le problème de fond

3/ Basilic sacré, thé vert et ortie pour accompagner

Parmi les plantes qui aident à surmonter une période acnéique, Emanuelle Haudegond a trois favorites. Le basilic sacré (ou tulsi), une plante ayurvédique adaptogène qui permet au corps de surmonter une période de stress et d’anxiété et va notamment aider à trouver le sommeil et à se recentrer. Elle peut être cultivée très facilement, même sur un balcon, ne demande que peu d’attention et est plus puissante sous sa forme fraîche. Comme l’explique Emanuelle : « Il faut par exemple savoir que les infusions de basilic sacré perdent presque tout leur pouvoir sous cette forme. » L’ortie, en décoction, a également des vertus anti-androgènes pour toutes celles qui ont de l’acné liée à des signes de virilisation (développement de la pilosité, voix plus rauque, etc.), notamment en utilisant ses racines. Vous pouvez également consommer ses feuilles qui sont reminéralisantes donc utiles en cas d’acné d’origine digestive liée à des carences alimentaires.

Le thé vert peut également être un allié : « Plusieurs études prouvent qu’il contient différents composants susceptibles d’aider l’acné et la réparation cellulaire. Évitez de vous en gorger à longueur de journée (pas plus de deux tasses par jour), mais remplacer votre café par du thé vert ne peut qu’être une bonne chose. » Une fois votre thé siroté, vous pouvez d’ailleurs enutiliser quelques gouttes ou feuilles en masque ou en application externe afin d’aider directement votre peau.

4/ Prendre le temps de mastiquer

S’il y a bien un conseil auquel on ne s’attendrait pas pour résoudre son acné, c’est celui-ci : mastiquez correctement ! Pourtant, Emanuelle Haudegond insiste : « Le stress et nos vies à cent à l’heure font que l’on oublie de bien mastiquer, or une mauvaise mastication entraîne une surcharge digestive et fatigue le corps. Faire cet effort, c’est s’assurer d’enclencher tous les mécanismes (comme la salivation) qui lancent le processus digestif. Prendre le temps de manger, couper les écrans et s’accorder un moment est donc important. »

Lire aussi Acné : les alternatives naturelles au Roaccutane

5/ Faire un point sur sa vie et ses priorités

Dernier précieux conseil si vous subissez une acné rebelle qui vous pourrit la vie pouvant être liée à un stress devenu chronique : prendre le temps de faire un point profond sur votre vie. Grâce à l’outil très simple qu’est la roue de la vie, vous allez évaluer votre niveau de satisfaction dans les différents domaines de votre vie (vie professionnelle, créative, amoureuse, familiale, etc.). L’idée est de prendre conscience des domaines dans lesquels vous ressentez des manques ou des frustrations. Prendre le temps de faire ce point avec vous-même peut vous permettre de conscientiser un stress lié, par exemple, à un déséquilibre entre la vie professionnelle et familiale et vous amener à faire des choix pour y remédier. Ce dernier conseil, qui peut paraître surprenant de prime abord, permet à de nombreuses « Wonder Woman » victimes d’acné de réaliser qu’il est peut-être temps de s’occuper un peu mieux de soi en remettant tout simplement de l’énergie et de l’attention sur des espaces d’épanouissement trop longtemps délaissés.

Lire aussi La peau : grande muraille du corps humain

Lire aussi Acné : prenez le temps de la traiter naturellement

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous