Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Des câlins thérapeutiques

Article paru dans le journal nº 71 Acheter ce numéro

Une étude a mis au jour l’impact positif d’une sexualité active sur les capacités motrices des hommes atteints des premiers signes de la maladie de Parkinson.

Souffrant du premier stade de la pathologie, 355 individus ont été suivis pendant deux ans. Les troubles gastro-intestinaux et l’apathie étaient moins importants chez les hommes sexuellement actifs. Ces derniers présentaient une meilleure capacité motrice et des perturbations de la mémoire plus légères.

Les scientifiques, notant une progression plus lente de la maladie chez ces individus, cherchent désormais à comprendre si de tels mécanismes sont à l’œuvre chez les femmes.

M. Picillo et coll. dans European Journal of Neurology, juillet 2019.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Parkinson câlin Parkinson activité sexuelle
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous