Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

De quel type de tendinite souffrez-vous ?

Article paru dans le journal nº 15 Acheter ce numéro
  • De quel type de tendinite souffrez-vous ?

Un traumatisme répétitif ou un exercice violent et inhabituel sont les causes les plus fréquentes des tendinites. Le tendon concerné est douloureux à la mobilisation, surtout lorsqu'elle reproduit le mouvement qui fait mal. Une hypersensibilité à la pression est également notée. L'homéopathie ou les huiles essentielles en viendront la plupart du temps à bout, à moins qu'il ne s'agisse d'une tendinite d'encrassage ou d'une tendinite inflammatoire et là, il faudra faire un régime alimentaire sérieux pour s'en débarrasser avant que cela ne devienne chronique.

Les tendinites mécaniques, les plus simples

Ce sont les  plus répandues, elles résultent d'une malposition des surfaces articulaires. Un déplacement de l'une ou l'autre des deux surfaces a été provoqué par un mouvement violent ou dysharmonieux. La malposition met en tension un ou plusieurs tendons qui deviennent douloureux. La plupart des tennis elbow se rangent dans ce groupe.

Le meilleur traitement est constitué par des manipulations pratiquées par un ostéopathe, adroit et connaissant bien l'anatomie. Les manipulations cherchent à remettre en position normale les surfaces articulaires, ce qui supprime la tension du ou des tendons et les douleurs consécutives.

Les tendinites par encrassage... chroniques

Frappant souvent les sportifs, elles sont en général désespérantes par leur chronicité.  L'examen histologique des tendons ne révèle aucun signe d'inflammation. On devrait plutôt parler de tendinoses, avec lésions dégénératives.

Pour comprendre leur mécanisme, il faut considérer que le tendon n'est pas seulement un faisceau de fibres, mais contient aussi des cellules d'origine fibroblastique, les tendinocytes. Ces cellules fabriquent les diverses macromolécules nécessaires à la formation et à l'entretien du tendon : protéoglycanes, glycoprotéines de structure, élastine et surtout collagène.

Ces tendinocytes seraient victimes d'un encrassement progressif par des molécules bactériennes et alimentaires originaires de l'intestin grêle. Il s'ensuit des insuffisances quantitatives ou des anomalies qualitatives au niveau des fibres tendineuses. Celles-ci se fragilisent et des microruptures surviennent. La réparation de ces microruptures est dysharmonieuse et peut s'accompagner d'inflammation avec constitution de cicatrices et de nodules.

Les tendinites inflammatoires

Elles ne sont que l'expression locale d'une maladie ...

Image description

Il vous reste encore 70% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 15, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Muscles et tendons tendinites
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous