Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Lutter contre la fonte musculaire

Article paru dans le journal nº 15 Acheter ce numéro
  • Citrulline - Alternative SanteCitrulline - Alternative Sante

Avec le vieillissement, le corps perd de sa masse musculaire au profit de la masse adipeuse. Ce phénomène inévitable qu’est la sarcopénie peut cependant être ralenti en compensant les déficiences de l’organisme grâce à un acide aminé extrait de la peau de pastèque, la citrulline.

La sarcopénie est la conséquence de plusieurs facteurs. D’une part, le vieillissement s’accompagne d’une diminution de la production d’hormones (sexuelles, croissance), ainsi que d’une réduction de l’activité physique. D’autre part, on assiste à une baisse des apports en protéine et à la modification de leur métabolisme. Or, les muscles se composent de 75% d’eau, mais également de 20% de protéines, les 5% restant étant constitués de substances diverses (lipides, glucides, calcium, magnésium, potassium…), essentiellement des apports énergétiques. Les protéines sont donc constitutives du muscle et par là, essentielles à sa conservation. Sans compter qu’elles vont également stimuler la synthèse de certaines hormones, en particulier celles de croissance, ce qui pousse l'organisme à construire davantage de tissu musculaire.

Lors du vieillissement, la logique voudrait donc qu’on augmente l’apport protéique alimentaire afin de limiter la fonte musculaire. Mais ce n’est pas aussi simple, car la sarcopénie s’accompagne d’une résistance à la renutrition. En bref, les séniors assimilent moins bien les protéines, ce qui explique leur affaiblissement musculaire progressif.

La citrulline, activateur de la synthèse protéique musculaire

Il existe cependant un acide aminé qui n’entre pas dans la composition des protéines mais qui leur est néanmoins essentiel, la citrulline.

En général, cette dernière est fabriquée par le corps et n’a pas besoin d’être fournie par l’alimentation. Mais avec le temps, l’organisme n’en produit plus suffisamment, ce qui entraine la sarcopénie. Des chercheurs ont donc extrait de la citrulline de la peau de pastèque (on en trouve également dans le concombre et le melon mais en trop petite quantité) afin d’améliorer l’apport protéique dans les cas de fragilité musculaire liée à la dénutrition des séniors.

Dans un premier temps, la citrulline va détoxifier l’organisme en nettoyant le foie, notamment des excès d’ammoniaque.

Ces derniers sont alors transformés en urée qui est ensuite éliminée dans les urines. Or, il a été observé, que  l’épuration hépatique entrainait une augmentation des acides aminés en périphérie, ce qui  stimulait la synthèse protéique ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 15, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous